Vidéos A la une
L'une des victimes de l'accident de train qui a fait huit morts et plus de 200 blessés mardi à Philadelphie a été enterrée ce vendredi : il s'agit d'un jeune homme de vingt ans, élève de l'académie navale. Les causes du drame restent mystérieuses. Un projectile aurait touché le train peu avant l'accident, ce qui arrive régulièrement le long de cette voie qui traverse des quartiers défavorisés. Cinq blessés se trouvent toujours en soins intensifs à l'hôpital. L'enquête se concentre sur le conducteur, Brandon Bostian, décrit par ses proches comme une personne sérieuse et motivée par son travail. Interrogé en présence de son avocat, il affirme ne pas se souvenir du moment de l'accident, mais fait preuve d'une bonne connaissance des limitations de vitesse le long du parcours. Son train roulait pourtant deux fois plus vite que la vitesse autorisée. Les freins ont été actionnés quelques instants avant l'impact.
Vidéos A la une
L'Allemagne paralysée par la plus longue grève des conducteurs de train de son histoire. Environ deux tiers des liaisons grande ligne et un tiers des liaisons régionales étaient annulées ce mardi. Cette grève, la huitième en dix mois, porte sur la rengociation d' accords salariaux et le syndicat des conducteurs refuse la venue d un médiateur extérieur. 'Nous avons essayé d'assurer de nouveau la circulation d'un tiers des trains grandes lignes. Dans certains gares, nous avons proposé aux usagers de dormir dans les trains, a Berlin, Munich, Cologne et Hambourg ces trains sont utilisés par des usagers à qui on ne pouvait plus fournir de chambres d'hôtels', a déclaré un porte-parole de la Deutsche Bahn. Commencée par le fret la grève a peu a peu gagné les trains de voyageurs provoquant colère et exaspération. 'Je ne comprends pas. De mardi à dimanche c'est trop. Un deux jours passe encore mais c'est incroyable', a pesté ce passager. 'Et bien je voulais me rendre en Italie pour une semaine de vacances mais je ne le ferai pas et si je pars il sera tellement tard que je ne pourrais pas prendre le train pour l'Italie. Donc je vais rentrer chez moi et je reessayerai demain', a quant à elle déclaré, résignée, cette voyageuse. La grève devrait se poursuivre jusqu'à dimanche
Vidéos A la une
Interruption du trafic ferroviaire et routier dans le tunnel sous le Manche ce samedi après-midi. De la fumée et des petites flammes ont été détectées au niveau d'un camion dans le tunnel, entraînant l'évacuation d'automobilistes et le blocage de passagers d'Eurostar, comme ici à la gare de Saint Pancras, à Londres. Inquiétude des usagers du tunnel sous la Manche : 'Impossible de rentrer chez nous en Belgique, on doit faire la queue et espérer qu'on pourra partir demain'. 'On espère trouver une chambre par ici pour passer la nuit. Mais tous les hôtels que j'ai appelés sont pleins alors je ne sais pas trop quoi faire'. L'incendie s'est déclaré au niveau d'une navette camion, c'est à dire un train transportant des camions et leurs chauffeurs. Les 42 passagers ont ainsi du être évacués. Eurotunnel a précisé que la situation était en voie de retour à la normale et que le trafic pourrait reprendre peut-être dès ce samedi soir.
Vidéos A la une
Conséquence des sanctions américaines contre la Russie, suite à l'annexion de la péninsule ukrainienne en mars dernier, les sociétés Visa et Master Card ont annoncé, vendredi, qu'elles ne pouvaient plus fonctionner en Crimée. Avec pour résultat la déconnexion des appareils au réseau et, donc, l'impossibilité pour les habitants de la péninsule de retirer de l'argent liquide aux distributeurs. 'Je ne peux même pas sortir 500 roubles, il va falloir trouver quelque chose à faire' confiait une dame devant un distributeur inerte. À la pénurie d'argent liquide s'ajoute une coupure d'électricité. L'Ukraine rationne l'électricité pour faire face à une pénurie de charbon et, pour la deuxième fois cette semaine, l'approvisionnement en électricité est suspendu en Crimée. ' Bien sûr, les coupures sont une nuisance ' admet la vendeuse d'une épicerie. ' J'espère que c'est temporaire, mais de toute façon on est mieux là qu'à l'Est de l'Ukraine... Alors ce n'est pas la fin du monde. Il y avait des coupures d'électricité dans les années 90 : on a survécu, on survivra, tout ira bien. ' Et, à la pénurie de billets et aux coupures d'électricité, s'ajoute l'arrêt des liaisons ferroviaires entre la Crimée et l'Ukraine. Kiev met en avant des raisons de sécurité pour expliquer l'arrêt des trains qui isole encore un peu plus la Crimée du continent.
Vidéos A la une
La Belgique totalement figée ce lundi. Pas de train, pas de bus, de tramway ou de métro, pas de navigation commerciale non plus, et encore moins d'avions. Quelques vols ont été déviés vers les aérogares les plus proches des pays voisins dans le nord de la France, les Pays-Bas ou l'Allemagne. Sur les routes, des piquets de grève et des barrages filtrants perturbent le trafic. Exemple, rue de la Loi, dans le quartier européen de Bruxelles ce matin, où les manifestants laissaient passer les voitures au compte-gouttes. Cette journée de grève nationale fait suite à plusieurs semaines de mouvements par région ou par secteur pour dénoncer les mesures d'économie du nouveau gouvernement. ' Il y a des jeunes, mais il y a aussi des gens plus âgés qui croyaient qu'ils allaient avoir fini à 65 ans et maintenant, ils doivent encore travailler deux ans de plus ', proteste une syndicaliste. La retraite à 67 ans, ce sera en 2030. Les syndicats protestent aussi contre l'abandon de l'indexation. Actuellement, les salaires sont revalorisés chaque année en suivant l'inflation. ' Je pense qu'ils ont suffisamment montré leur mécontentement, nous confie en revanche un passant d'origine hongroise. Il est temps de revenir à une vie normale. ' Pour le nouveau gouvernement de centre-droit, la rigueur est une nécessité dans un pays où le taux d'endettement dépasse les 100% du PIB. Les syndicats se disent prêts à maintenir la mobilisation si leurs demandes ne sont pas entendues. Mis sous pression par Bruxelles, le gouvernement de Charles Michel répond devoir maintenir le cap. Il s'est engagé à réduire la dette de 11 milliards d'euros au cours des cinq prochaines années.
Vidéos A la une
Dans les principales grandes villes du pays, on rencontre peu de monde sur les quais de gare. Cette situation perdurera jusqu'à samedi soir. Passé 18h, les conducteurs de train auront mis fin à l'une des plus grandes grèves du secteur en Allemagne. Et pourtant, la justice avait déclaré 'légal', le mouvement, qui devait durer jusqu'à lundi. Mais les grévistes ont voulu, d'après leur propre expression, voulu faire 'un geste d'apaisement'. Outre Rhin, 51% d'Allemands affirmaient ne pas comprendre cette grève. 'Au début, je trouvais leurs revendications plutôt légitimes mais maintenant, je trouve qu'ils exagèrent', raconte un habitant exaspéré de la banlieue munichoise. Cinq millions et demi d'Allemands prennent le train chaque jour. C'est dire si ce mouvement a compliqué la vie quotidienne. Autre raison qui explique cet arrêt précoce de la grève, les 25 ans de la chute du mur de Berlin célébrés, dimanche, dans la capitale allemande. Deux millions de personnes sont attendues.
Vidéos A la une
C'est le sixième mouvement de grève au sein de la compagnie Deutsche Bahn depuis le mois de septembre. Les grévistes réclament une hausse de salaire d'environ 5 %, et une réduction de 39 à 37 heures de travail hebdomadaire. Le mouvement doit durer quatre jours, jusqu'à lundi. C'est le plus long depuis vingt ans. 'J'ai l'impression que toute l'Allemagne est prise en otage pour une augmentation de salaire de 6 %. Je trouve ça très exagéré' dit une usagère. La grève a commencé hier dans le fret, pour être étendu aujourd'hui au trafic passagers. Les perturbations touchent notamment les transports régionaux et de banlieue empruntés chaque jour par des millions d'Allemands. Le mouvement intervient alors que deux millions de visiteurs sont attendus ce week-end à Berlin pour célébrer le 25e anniversaire de la chute du Mur.
Vidéos A la une
Pas facile de se déplacer en train ce week-end en Allemagne. Une grève des conducteurs de locomotives perturbe fortement le trafic depuis samedi minuit. Elle durera jusqu'à lundi. La Deutsche Bahn prévoit environ un train sur trois sur l'ensemble des lignes. En plein chassé-croisé des vacances d'automne, l'humeur des usagers est plutôt morose. Le mouvement, qui touche aussi le frêt, surprend par son ampleur. Il s'agit de la troisième grève en deux semaines. La Deutsche Bahn n'avait plus connu de conflit aussi long depuis 2008. Les revendications des grévistes portent sur les salaires et les conditions de travail.
Vidéos A la une
En pleine saison des vacances d'été, la compagnie nationale des chemins de fer espagnole se retrouve en pleine grève. Les panneaux d'affichage indiquaient des trains annulés, d'autres retardés. Débutée hier, la grève doit être prolongée aujourd'hui. Les voyageurs touchés par ce mouvement social se sont vu rembourser l'intégralité de leurs billets sans frais d'annulation ou se sont vus proposer un billet pour une autre date. Le site internet de la Renfe, la compagnie ferroviaire, rappelle que la loi sur le service minimum est appliquée. La compagnie assure que seuls 4 % de ses employés ont cessé le travail.
Vidéos A la une
La bataille du rail continue de faire rage en France. Ces échauffourées entre forces de l'ordre et cheminots ont éclaté près l'Assemblée nationale alors que les députés entament ce mardi l'examen d'une réforme ferroviaire contestée. Les syndicats CGT et SUD-Rail maintiennent la pression pour tenter de contrer cette réforme qui prévoit de regrouper la SNCF, chargée d'exploiter le réseau, et Réseau Ferré de France, chargé d'en assurer l'entretien. L'objectif est d'enrayer l'endettement du secteur ferroviaire français et de préparer l'ouverture à la concurrence. Du côté, des usagers le ras-le-bol grandit. Le taux de grévistes se maintient à 14% mais les perturbations qui durent depuis maintenant une semaine, se font clairement ressentir. Selon un sondage, plus des trois quarts des Français se disent opposés à cette grève, la plus longue depuis 2010 à la SNCF. Ce mardi la grève a été reconduite pour 24 heures, mais selon les prévisions de la SNCF, le trafic devrait continuer de s'améliorer mercredi, avec en moyenne sept trains sur dix sur les grandes lignes.
Vidéos A la une
Les perturbations au sein du transport ferroviaire en France ne sont pas près de cesser. La CGT et Sud-Rail, respectivement premier et troisième syndicat de la SNCF, ont appelé à 'poursuivre et amplifier la grève' qui a débuté mardi soir. Elle pourrait durer jusqu'à lundi, selon le secrétaire d'État aux Transports. Au grand dam des usagers. 'C'est inadmissible, c'est cher, stop quoi!', se lamente une passagère. 'C'est compliqué comme d'habitude avec la SNCF', déplore un autre usager. C'est l'exaspération, mais aussi l'inquiétude, alors que le bac commence lundi. Dans le collimateur des grévistes : le projet de loi qui prévoit de regrouper la SNCF et Réseau ferré de France. Un regroupement jugé insuffisant par la CGT et Sud-Rail, malgré des avancées lors de discussions ces derniers jours avec le gouvernement. . Avec AFP et Reuters
Vidéos A la une
Les réactions vont bon train en France après la révélation par 'Le Canard enchaîné' de l'erreur commise par la SNCF et Réseau ferré de France (RFF), soit l'achat de nouveaux trains régionaux flambants neufs, mais trop larges pour accéder aux quais. Il va donc falloir raboter plus d'un millier de ces derniers et la bourde pourrait coûter plus de 50 millions d'euros. Qui va payer ? 'Nous refusons de verser un seul centime sur cette réparation. On ne va pas être à la fois pigeons et financeurs', a réagit Alain Rousset, président de l'association des Régions de France (ARF). L'association rappelle que si elle a participé au projet de renouvellement des TER, c'est la SNCF et réseau ferré de France (RFF) qui ont eux seuls établi le cahier des charges. Les travaux à venir pourraient durer trois ans. Les régions Lyonnaise et Midi-Pyrénées sont les principales régions concernées. Cette affaire des Trains express régionaux (TER) trop largesdoit donner lieu à l'ouverture d'une enquête interne, à la demande du secrétaire d'État aux Transports, Frédéric Cuvillier. Par ailleurs, les dirigeants de la SNCF et de RFF doivent être auditionnés sous peu par la commission du développement durable de l'Assemblée nationale.
Vidéos A la une
Les réactions vont bon train en France après la révélation par 'Le Canard enchaîné' de l'erreur commise par la SNCF et Réseau ferré de France (RFF), soit l'achat de nouveaux trains régionaux flambants neufs, mais trop larges pour accéder aux quais. Il va donc falloir raboter plus d'un millier de ces derniers et la bourde pourrait coûter plus de 50 millions d'euros. Qui va payer ? 'Nous refusons de verser un seul centime sur cette réparation. On ne va pas être à la fois pigeons et financeurs', a réagit Alain Rousset, président de l'association des Régions de France (ARF). L'association rappelle que si elle a participé au projet de renouvellement des TER, c'est la SNCF et réseau ferré de France (RFF) qui ont eux seuls établi le cahier des charges. Les travaux à venir pourraient durer trois ans. Les régions Lyonnaise et Midi-Pyrénées sont les principales régions concernées.
Vidéos A la une
En coupant le ruban inaugural, ce 6 mai 1994, François Mitterrand et Elizabeth II réalisent ce rêve vieux de deux siècles, d'un tunnel entre la France et le Royaume-Uni. Vingt ans après, c'est...
Vidéos A la une
Un train de fret transportant des citernes de gaz a déraillé cette nuit à Kirov, à 900 km à l’est de Moscou. Il s’en est suivi un gigantesque incendie. Selon le ministère russe des...
Vidéos A la une
Un accident de train spectaculaire aux Etats-Unis, non loin du Canada. Deux convois se sont percutés — l’un transportait du pétrole — dans l’Etat du Dakota du Nord. La collision a...
Vidéos A la une
Une bombe de forte puissance a explosée ce matin à 10:45 heure locale dans la ville de Volgograd. L’explosion s’est produite dans l’enceinte de la gare centrale de la ville qui est située à...
Vidéos A la une
Les causes de l’explosion ne sont pas certaines, mais selon les premiers éléments d’informations donné par l’agence Reuters, il s’agirait d’un attentat perpétré par une femme kamikaze....
Vidéos A la une
Les causes de l’explosion ne sont pas certaines, mais selon les premiers éléments d’informations donné par l’agence Reuters, il s’agirait d’un attentat perpétré par une femme kamikaze....
Vidéos A la une
Au moins 23 personnes sont mortes dans un incendie à bord d’un train dans le sud de l’Inde. Le feu s’est déclaré dans un wagon climatisé d’un train de nuit express qui effectuait le...
Vidéos A la une
Face à face police-manifestants en fin d’après-midi à Rome, en marge de la visite de François Hollande, à Rome. Les 600 protestataires voulaient faire entendre leur voix contre le projet de...
Vidéos A la une
Au lendemain de son inauguration, le tunnel ferroviaire sous le Bosphore, à Istanbul, a connu sa première panne mercredi. Une coupure de courant de quelques minutes, qui a entraîné...
Vidéos Sciences
Dans un hangar tout-à-fait unique d’Eastleigh dans le sud de l’Angleterre, des chercheurs européens conçoivent de nouveaux outils pour tester les axes d’essieu et ainsi, rendre le transport...
Vidéos A la une
Les compagnies ferroviaires doivent rembourser les passager en cas de retard de plus d’une heure même quand c’est dû à un cas de force majeure. Voilà en substance l’arrêt rendu ce jeudi...
Vidéos A la une
Plus de peur que de mal dans la gare de Stants à Barcelone. Deux trains de banlieues se sont percutés à l’entrée en gare mais la vitesse des trains, lors de la collision était semble-t-il...
Vidéos A la une
Au Mexique, le déraillement d’un train de marchandises a fait au moins six morts et une trentaine de blessés. Le bilan pourrait augmenter car ce train est très prisé par les candidats à...
Vidéos A la une
En Inde, une quarantaine de personnes ont été tuées ce lundi par un train. Cela s’est passé dans l’Etat du Bihar dans l’est du pays. Les victimes sont des pèlerins qui traversaient les...
Vidéos A la une
En Roumanie, des employés de la compagnie ferroviaire publique protestent contre la privatisation annoncée des chemins de fer et réclament de meilleures conditions de travail. Ils dénoncent la vente du frêt, déficitaire, une privatisation réclamée par le Fond Monétaire International, et s’...
Vidéos A la une
En France, moins d’une semaine après le déraillement d’un train à Brétigny-sur-Orge, la gare a rouvert, permettant aux banlieusards de reprendre le RER C qui les conduit à Paris. Les opérations de dégagement des wagons accidentés du Paris-Limoges avaient pris fin lundi :. “Sur le quai on a le coeur...
Vidéos A la une
La compagnie ferroviaire américaine propriétaire du train qui a explosé au Québec a finalement reconnu sa responsabilité dans la catastrophe. Le président de la maison mère, Edward Burkhardt, s’est rendu à Lac-Mégantic, cinq jours après l’accident. Pour la première fois, il a mentionné selon lui la...

Pages

Publicité