Vidéos A la une
C'est une réforme passée inaperçue: depuis vendredi 16 octobre, la transaction pénale est entrée en vigueur. Le principe: permettre aux policiers de proposer une amende pour les petits délits (punis au maximum d'un an de prison) plutôt que de risquer l'interpellation, la garde à vue et les poursuites judiciaires. Une mesure qui s'applique au vol simple (d'une valeur de moins de 300 euros), ou encore à la consommation de stupéfiants.
Publicité