Vidéos A la une
Le CHU de Reims, où est hospitalisé Vincent Lambert, a décidé de réunir toute sa famille mercredi pour évoquer une nouvelle procédure d'arrêt des traitements du patient tétraplégique en état végétatif. Après le feu vert de la Cour européenne des droits de l'homme, la famille reste déchirée. Si l'épouse, le neveu ainsi que 5 frères et soeurs de Vincent Lambert militent pour l'arrêt des traitements, ses parents, eux, ne veulent pas en entendre parler.
Publicité