Insolite
En visite officielle jeudi en Corée du Sud, Jean-Marc Ayrault a causé un casse-tête chez les médias sud-coréens. Il a vu son nom traduit phonétiquement de deux façons.
Publicité