Vidéos à la une
L'écrivain Jean-Christophe Rufin a réagi ce mardi sur BFMTV, à l'expulsion d'Alain Finkielkraut de "Nuit debout" par des militants du mouvement. S'il a dit que son collègue de l'Académie française prenait ses distances cet épisode, l'ancien président d'Action contre la faim a quand même estimé que ce comportement était un "symptôme très préoccupant d'une société qui se crispe". Selon lui, "il y a quelques petits Pol Pot qui traînent dans ces groupes", comparant certains membres du mouvement contestataire à l'ancien dictateur cambodgien. Il a poussé la comparaison plus loin, en rappelant que les totalitarismes du 20e siècle étaient "nés très souvent d'idées très généreuses et très radicales".
Publicité