Vidéos Argent/Bourse
Ce lundi 11 juillet 2016, Delphine Liou met en valeur une fondation. Cette semaine, focus sur le partenariat entre la Fondation d'entreprise Total et la Fondation du Patrimoine. Entamée en 2006, cette collaboration est principalement dédiée à la restauration du patrimoine industriel et artisanal ainsi qu'à la reconversion d'éléments notoires du patrimoine régional à des fins culturelles et touristiques. - Avec: Catherine Ferrant, dirigeante de la Fondation Total. François-Xavier Bieuville, directeur général de la Fondation du Patrimoine. Et Kara Lennon Casanova, déléguée au mécénat de la BnF. - Goûts de Luxe Paris, présenté par Delphine Liou, sur BFM Business.
Vidéos Auto
Subscribe for more car videos: http://bitly/AutoMotoTV 2017 Acura NSX - 'Total Airflow Management' Concept | AutoMotoTV Follow us @AutoMotoTV - http://www.twitter.com/AutoMotoTV Like us on Facebook: http://www.facebook.com/CarVideosOnline Google+: http://bit.ly/AutoMotoTVGooglePlus AutoMotoTV - http://www.youtube.com/AutoMotoTV AutoMotoTV Deutsch: http://bit.ly/AutoMotoTVDeutsch
Vidéos Argent/Bourse
La situation se détend sur le front des carburants. Pas tant grâce à un essoufflement des grèves que grâce aux efforts dans la chaîne logistique.
Vidéos à la une
En France, le bloquage des raffineries par la CGT continue, mais le gouvernement ne cède pas et ne retire pas la loi travail. Conséquences : la...
Vidéos Argent/Bourse
Les dirigeants de Total ne décolèrent pas contre les grévistes qui perturbent ou paralysent ses cinq raffineries en France. Le PDG du groupe a indiqué que ces mouvements faisaient peser une menace sur l'avenir des raffineries en grève. "C'est quelque part une forme de rupture du pacte qui lie à la fois nos employés et notre entreprise", a estimé Patrick Pouyanné. "Cela va nous conduire à réviser sérieusement les plans d'investissements que nous avons dans l'ensemble de ces sites en France", a-t-il ajouté, en marge de l'assemblée générale des actionnaires à Paris. Face à ces propos, la CGT a évoqué "un chantage" de la multinationale. - Le regard de Vincent Beaufils, directeur de la rédaction de Challenges. - 18h l'heure H, du mercredi 25 mai 2016, présenté par Hedwige Chevrillon et Guillaume Paul, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Arkema fête ses 10 ans cette année. Né d'une scission de Total, le groupe de chimie s'est profondément transformé en une décennie, en revoyant ses activités et ses priorités. Depuis ses tout premiers pas sur les marchés, le 18 mai 2006, le chimiste peut se féliciter de ses performances. En dix années, son cours de Bourse est alors passé de 27 à 72 euros et sa capitalisation boursière de 1,7 à 5,3 milliards d'euros. Actuellement, la société vise 10 millions de chiffre d'affaires et une marge d'exploitation de 17% à horizon 2020. - Avec: Thierry Le Hénaff, PDG d'Arkema. - 18h l'heure H, présenté par Hedwige Chevrillon et Pauline Tattevin, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Le géant des hydrocarbures souhaite renforcer ses activités liées aux énergies renouvelables et à l'électricité. Il a lancé ce lundi une OPA sur Saft, une offre qui valorise le fabricant de batteries français à hauteur de 950 millions d'euros. Ce projet, approuvé à l'unanimité par le conseil de surveillance de Saft, vise l'ensemble des actions du groupe au prix unitaire de 36,50 euros, ce qui représente une prime de 38,3% par rapport au cours de clôture de vendredi (26,40 euros), a précisé le pétrolier français dans un communiqué. - Avec: Bertrand Jacquillat, vice-président du Cercle des Économistes, co-fondateur d'Associés en Finance. Et Jean-Marie Chevalier, membre du Cercle des Économistes et professeur à l'Université Paris-Dauphine. - 18h l'heure H, du lundi 9 mai 2016, présenté par Hedwige Chevrillon et Guillaume Paul, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Total a annoncé ce lundi le rachat du spécialiste des batteries Saft. L'entreprise pétrolière a acquis Saft pour 950 millions d'euros. Le groupe a alors confirmé la mise en place d'une nouvelle branche dédiée aux énergies renouvelables et à l'électricité. "L'adossement de Saft Groupe à Total permettra à Saft de devenir le fer de lance du groupe dans le secteur du stockage de l'électricité", a déclaré le PDG de Total, Patrick Pouyanné, dans un communiqué. - Le regard de Vincent Beaufils, directeur de la rédaction de Challenges. - 18h l'heure H, du lundi 9 mai 2016, présenté par Hedwige Chevrillon et Guillaume Paul, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Le géant des hydrocarbures souhaite se renforcer dans l'électricité en lançant ce lundi une OPA amicale sur le fabricant de batteries français.
Vidéos Argent/Bourse
Après deux semaines de repli consécutives, le CAC 40 tente de repartir de l'avant et enregistre une légère hausse de 0,4%. Selon Thibault François, co-fondateur et associé chez Fastea Capital, l'indice suit les tendances positives de Wall Street et du marché japonais. Pour l'instant, le marché est tiré vers le haut par le secteur des télécoms. Par contre, celui des matières premières continue de décevoir avec des baisses prononcées pour Arcelor et Total. - Intégrale Placements, du lundi 9 mai 2016, présenté par Guillaume Sommerer, sur BFM Business.
Vidéos à la une
Johan Cruyff, légende du football, s'est éteint ce jeudi à l'âge de 68 ans. Plusieurs personnalités du monde du ballon rond ont rendu hommage...
Vidéos à la une
Le footballeur et entraîneur Johan Cruyff est mort jeudi 24 mars, à l'âge de 68 ans. Le Néerlandais a marqué l'histoire du football avec...
Vidéos à la une
Le géant pétrolier a été condamné en appel pour détournement du programme de l'ONU, "Pétrole contre nourriture". Il avait été mis en place dans l'Irak de Saddam Hussein.
Vidéos à la une
La visite du président iranien, Hassan Rohani, à Paris a permis la signature jeudi de plusieurs accords commerciaux pour un montant "potentiel" de 15 milliards d'euros selon l'Elysée. Une lettre d'intention entre Total et la Société nationale iranienne de pétrole (NIOC) a notamment été signée tandis que PSA et le constructeur iranien Iran Khodro ont annoncé la création d'une coentreprise pour développer et produire des véhicules de marque Peugeot en Iran dès 2017.
Vidéos à la une
À Paris, le collectif Brandalism a détourné environ 600 emplacements JC Decaux, portant par le biais de fausses publicités un regard cynique...
Vidéos à la une
Formation, cours de français... quatre grands groupes industriels français, Air Liquide, Michelin, Sodexo et Total, ont fait savoir dans un communiqué commun qu'ils s'engageaient à venir en aide aux migrants par des actions concrètes, en leur fournissant des locaux, de la nourriture ou un accompagnement professionnel.
Vidéos à la une
Air Liquide, Michelin, Sodexo et Total devraient aider les réfugiés à travers des actions concrètes coordonnées avec la Croix-Rouge et l'Etat.
Vidéos à la une
Première conséquence économique tangible de la baisse des cours du pétrole : le géant minier anglo-australien BHP Billiton va arrêter d'exploiter d'ici le mois de juin 40% de ses plateformes de pétrole de schiste aux Etats-Unis. Le pétrolier Total annonce également une réduction de 2 à 3 milliards de dollars de son programme d'investissements par rapport à celui de l'an dernier. Pour Patrick Pouyanné qui a remplacé Christophe de Margerie à la tête du groupe pétrolier français, la grande inconnue de cette tendance baissière c'est sa durée. 'Sur le long terme, le monde a besoin d'énergie donc les prix repartiront à la hausse a-t-il dit depuis le Forum de Davos oú il se trouve. Ajoutant que la baisse des prix du brut aura un impact plus important sur les gisements matures - ceux de la mer du nord par exemple - que sur les gisements de pétrole et de gaz de schiste, notamment en Amérique du Nord. Ceci étant dit, les trois premiers groupes américains de services pétroliers ont déjà annoncé 17.000 suppressions d'emplois en réaction à la baisse des investissements des groupes pétroliers.
Vidéos Argent/Bourse
Roland Laskine, rédacteur en chef de La Lettre des Placements, a répondu aux questions des auditeurs. - Intégrale Placements, du 31 décembre, présenté par Cédric Decoeur, sur BFM Business.
Vidéos à la une
Une contrôleuse aérienne stagiaire a été inculpée mercredi pour violation aux règles de sécurité dans le cadre de l'enquête sur la mort du PDG de Total, Christophe De Margerie. Elle risque cinq ans de prison.
Vidéos à la une
PARIS - 27 oct 2014 - Famille, amis, personnalités du monde des affaires et hauts responsables politiques. Ils sont nombreux à s'être déplacés pour assister aux obsèques de Christophe de Margerie. L'enterrement du patron de Total, décédé la semaine dernière dans un accident d'avion en Russie, s'est déroulé à l'église Saint-Sulpice à Paris. Le président François Hollande ainsi que plusieurs ministres, dont Manuel Valls, Michel Sapin ou encore Fleur Pellerin lui ont rendu un dernier hommage. Parmi les dirigeants économiques, Anne Lauvergeon, ancienne présidente d'Areva. De nombreuses délégations étrangères étaient aussi présentes aux funérailles, dont celle du Qatar, de Russie et de plusieurs pays Africains où le groupe Total était très présent. Christophe de Margerie sera inhumé mardi matin en Normandie.
Vidéos à la une
Ce lundi matin, les obsèques de Christophe de Margerie, PDG de Total, ont eu lieu à l'Eglise Saint Sulpice. Des obsèques particulières à l'allure d'hommage national. Le président, le Premier ministre ainsi que des membres du PS étaient présents. Bruno Le Maire ou encore Luc Chatel avaient également fait le déplacement. Pour rappeler la dimension internationale de l'homme tué en avion, Christine Lagarde, présidente du FMI, était venue exprès de Washington. Mardi, Christophe de Margerie sera inhumé dans la Manche, dans l'intimité familiale.
Vidéos à la une
L'enquête avance sur le crash du jet qui a coûté la vie au PDG de Total, Christophe de Margerie, et aux trois membres d'équipage. Contrairement à tout ce qui a été dit jusqu'à présent, les enquêteurs pointent du doigt la responsabilité... des pilotes. D'après eux le chasse-neige n'était pas considéré comme une menace.
Vidéos à la une
Vladimir Martynenko, le conducteur du chasse-neige impliqué dans l'accident d'avion qui a coûté la vie à quatre personnes dont le PDG de Total dans la nuit de lundi à mardi à l'aéroport moscovite de Vnoukovo, a été placé ce jeudi en détention préventive jusqu'au 21 décembre par un tribunal de Moscou. 'Vladimir Martynenko, avait 0,6 gramme d'alcool par litre de sang au moment de l'accident', a indiqué le porte-parole du Comité d'enquête russe, alors que la Russie applique une tolérance zéro en matière d'alcool au volant. Les enquêteurs russes ont également placé en garde à vue quatre employés de l'aéroport, dont le responsable du contrôle des vols, l'aiguilleuse du ciel qui contrôlait l'avion et qui aurait le statut de stagiaire ainsi que son supérieur. De leur côté, le directeur général de l'aéroport et son adjoint ont remis leur démission. Le PDG de Total Christophe de Margerie, présenté comme un ami de la Russie par le Kremlin, était l'unique passager du Falcon 50. Il sera inhumé lundi dans l'intimité à Saint-Pair-sur-Mer dans la Manche, selon certaines sources. Avec AFP et Reuters
Vidéos à la une
MOSCOU - 22 oct 2014 - Il ne comprend pas comment l'accident à pu se produire. Vladimir Martynenko, le conducteur du chasse-neige à l'origine du crash de l'avion qui transportait le PDG de Total est depuis en garde en vue. Les chaînes de télévision russes ont diffusé des images de son interrogatoire. " J'ai perdu mes repères. Je n'ai pas remarqué que j'entrais sur la piste. Mon véhicule était là et ce moment, la collision s'est produite. Je veux dire que l'avion allait décoller, mais je n'ai pas vu ou entendu parce que les machines autour de moi faisaient du bruit " explique Vladimir Martynenko. Au micro d'une radio moscovite, Alexander Karabanov, l'avocat de Vladimir Martynenko enfonce le clou. Selon lui, son client n'était pas ivre au moment de la collision, il aurait perdu de vue la colonne de déneigeuses qui opéraient ce soir-là. Surtout, l'avocat pointe la responsabilité de la tour de contrôle et craint que Vladimir Martynenko, simple conducteur de 60 ans paie pour les autres. " Une structure comme l'administration de l'aéroport a un intérêt financier à ce que Martynenko soit coupable. Et je suis sûr que les ressources administratives et financières puissent être employés dans ce but " estime Alexander Karabanov. Jeudi matin, quatre autre personnes ont été placées en garde à vue : le chef des nettoyeurs de pistes, le responsable du contrôle des vols, et deux aiguilleurs du ciel.
Vidéos à la une
Le conducteur du chasse-neige à l'origine de la collision qui a provoqué le crash meurtrier de l'avion du PDG de Total, Christophe de Margerie, avait 0,6 grammes d'alcool par litre de sang au moment de l'accident, a annoncé jeudi le Comité d'enquête russe.
Vidéos à la une
Au lendemain de la mort du PDG de Total, Christophe de Margerie, le groupe vient de nommer son nouveau tandem provisoire. L'ex-PDG Thierry Desmarets reprend du service à la présidence, le temps d'assurer la transition avec le nouveau directeur général, Patrick Pouyanné.
Vidéos à la une
Au lendemain de la mort du PDG de Total, Christophe de Margerie, les circonstances de l'accident commencent à s'éclaircir. La déneigeuse, qui a été percutée par l'avion, est bien la cause principale du drame. Mais l'aéroport est aussi de plus en plus pointé du doigt. Il y aurait sur cette piste des problèmes de visibilité récurrents.
Vidéos à la une
Jean-Marc Sylvestre, journaliste économique, était sur le plateau de BFM Story. Au lendemain du décès brutal du patron de Total Christophe de Margerie, une solution de transition a été trouvée par le conseil d'administration du groupe. L'ancien président de Total Thierry Desmarest, qui avait cédé sa place au défunt PDG, va prendre la présidence du groupe. Il sera secondé par l'actuel directeur général de la branche raffinage-chimie Patrick Pouyanné, qui sera nommé directeur général.
Vidéos à la une
Comprendre pourquoi le PDG de Total est mort lundi soir dans le crash de son avion à Moscou, c'est le rôle des six experts arrivés de France. Ils sont à l'oeuvre pour décrypter les boîtes noires dès aujourd'hui. Parmi eux, un représentant de Dassault, qui fabrique le Falcon 50, l'avion d'affaires emprunté par Christophe de Margerie. 'Nous allons sans doute les aider à analyser les enregistreurs de vol ou comprendre ce qu'a dit le pilote par exemple, parce qu'il parlait français, explique un des experts à son arrivée. Nous allons transmettre toutes les données techniques de l'appareil, avec les techniciens de Dassault et d'autres constructeurs. Nous sommes ici pour donner toutes les informations nécessaires à l'enquête, y compris l'enquête russe.' L'avion a heurté une déneigeuse au décollage, dont le conducteur était ivre, selon les autorités. Lui déclare avoir 'perdu ses repères' et n'avoir pas entendu l'avion arriver. Une inattention fatale pour le patron de Total et les trois personnels navigants de l'avion.

Pages

Publicité