Vidéos A la une
Tout juste décoré de la Légion d'honneur, le britannique Chris Norman s'est rendu dans le sud de la France ce mardi, quatre jours après avoir aidé à maîtriser l'assaillant du Thalys reliant Amsterdam à Paris. Sa famille et ses amis l'attendaient avec impatience. Ils ne sont pas étonnés de la bravoure du Britannique. Chris Norman devrait également être décoré en Belgique et en Angleterre.
Vidéos A la une
Le ministre des Affaires étrangères est revenu lundi sur le renforcement des mesures de sécurité à bord des trains, après l'attaque dans un Thalys reliant Amsterdam à Paris vendredi. "Il faut qu'il y ait, de la part de l'armée, de la police, des services, toutes les mesures qui permettent de faire peur aux terroristes et de déjouer un certain nombre d'attentats", a déclaré Laurent Fabius au micro de BFMTV. "Il faut agir et que la République, dans le respect de ses principes, se donne tous les moyens de lutte", a ajouté le ministre.
Vidéos A la une
Invité lundi de BFM Story, Claude Guéant est revenu sur l'attaque dans le Thalys reliant Amsterdam à Paris vendredi. Alors que Guillaume Pépy, le PDG de la SNCF, souhaite renforcer les mesures de sécurité, l'ancien ministre de l'Intérieur le rejoint sur le fait qu'il est "illusoire de contrôler tous les flux de voyageurs". Mais pour Claude Guéant, "il faut faire des contrôles aléatoires". "Ça peut être discriminatoire mais il faut savoir ce que l'on veut (...) Certains ont plus une allure de délinquants que d'autres", a conclu l'ancien ministre.
Vidéos A la une
EXCLUSIF - Sophie David, la première avocate a avoir pris en charge Ayoub El Khazzani, le tireur présumé du Thalys, a raconté à BFMTV dimanche son premier entretien avec son client.
Vidéos A la une
Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, a indiqué qu'un Français s'était interposé avant l'intervention des militaires américains. "Le voyageur français a tenté courageusement de le maîtriser avant que l'agresseur ne tire plusieurs coups de feu", a-t-il déclaré lors d'un point presse samedi.
Vidéos A la une
Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, s'exprimait dans une déclaration à Beauvau après l'attaque commise la veille dans un train Thalys Amsterdam-Paris par un homme armé d'une kalachnikov.
Vidéos A la une
"Jamais je ne pouvais imaginer qu'il vivrait une expérience comme celle-ci", a raconté à BFMTV le père d'Anthony Sadler, étudiant américain et ami des deux militaires qui ont neutralisé le tireur présumé à bord du Thalys vendredi. "Au fur et à mesure des détails nous parviennent et nous sommes de plus en plus fiers".
Vidéos A la une
Un homme armé, qui a blessé grièvement deux personnes dans un Thalys reliant Amsterdam à Paris, a été arrêté vendredi par la police à la gare d'Arras. Le ministre de l'Intérieur s'est rendu sur place dans la soirée. "Je tiens, avec le président de la République et le Premier ministre, à exprimer à ces deux passagers américains, qui ont été extrêmement courageux, toute notre gratitude, notre reconnaissance et notre admiration pour leur sang-froid", a déclaré Bernard Cazeneuve. "Tous les passagers, qui n'ont pas été blessés mais qui psychologiquement choqués, sont pris en charge par une cellule médico-psychologique soit ici sur place, soit à l'hôpital d'Arras", a ajouté le ministre de l'Intérieur.
Publicité