Vidéos A la une
Il est 4h20 dans la nuit de mardi à mercredi. Un riverain, qui habite à moins de 20 mètres de l'immeuble pris d'assaut par le RAID, filme avec son téléphone portable. Des détonations par centaine, les lasers rouges des tireurs d'élites qui parcourent le mur d'enceinte. Au cours de l'assaut pas moins de 5000 munitions vont être utilisés par les policiers. A l'issue de cette scène de guerre en milieu urbain, au moins 2 terroristes vont mourir et 5 agents des forces d'intervention en sortiront blessés. Trois autres suspects ont depuis été appréhendés, placés en garde à vue, leur identification est en cours.
Publicité