Vidéos Sciences
La Cité des étoiles, dans la banlieue de Moscou, est désormais le site d'entraînement du Français, Thomas Pesquet. C'est là que se trouve la réplique de la station spatiale internationale, une réplique à l'échelle, qui va servir de maison à l'astronaute de novembre 2016 à mai 2017. L'astronaute n'a plus que cinq mois avant son propre décollage vers l'espace. Avec ses coéquipiers, il passe beaucoup de temps dans les simulateurs de vol.
Vidéos Sciences
Thomas Pesquet, ancien pilote d'A320 converti en astronaute, s'envolera en novembre prochain pour la Station spatiale internationale. À moins de six mois du départ, il n'a pas une minute à lui. Simulation de pannes ou d'incendies, l'astronaute doit faire face à toutes les situations possibles. Son entraînement a lieu en Russie, à la Cité des Étoiles, une réplique de l'ISS. Thomas Pesquet, déjà dans son élément, nous offre même une visite des lieux.
Vidéos A la une
Le Français, Thomas Pesquet, qui s'envolera prochainement pour la station internationale, continue sa préparation. Cette fois-ci, les caméras de TF1 l'ont suivi au coeur de la forêt russe pour un exercice de survie en milieu hostile. Assurer la préservation du groupe, construire un abri, faire du feu et manger tout en supportant les -25 degrés, c'est le but de cet entrainement. Pour pimenter l'exercice, on simule même la blessure d'un des membres de l'équipage, un moyen d'attester de leur cohésion.
Vidéos Sciences
Passer 6 heures dans une piscine en scaphandre et connaître sur le bout des doigts tous les équipements de la station. À Houston, au centre spatial de la NASA, Thomas Pesquet continue sa préparation avant de rejoindre dans 10 mois la station spatiale internationale. Le français fait équipe avec Peggy Whitson, une astronaute américaine de 55 ans, qui a pris le jeune homme sous son aile. L'astronaute commence à préparer ses affaires et profite du levée de soleil avant de se retrouver dans l'espace.
Vidéos Sciences
L'astronaute Thomas Pesquet va décoller dans un an pour la Station Spatiale Internationale. C'est le premier Français depuis 8 ans à accomplir cette mission. La tête déjà dans les étoiles, il était l'invité exceptionnel de TF1 jeudi soir. Interrogé sur le rythme de travail dans l'espace, "on travaille dix heures par jour pour des raisons de santé... et on ne travaille pas le dimanche" a-t-il déclaré.
Vidéos Sciences
L'astronaute Thomas Pesquet va décoller dans un an pour la Station Spatiale Internationale. C'est le premier Français depuis 8 ans à accomplir cette mission. La tête déjà dans les étoiles, il était l'invité exceptionnel de TF1 jeudi soir. Interrogé sur le séchage du linge dans l'espace, "la serviette, je pense qu'on l'a fait sécher sur une paroi" a-t-il déclaré, amusé.
Vidéos Sciences
L'astronaute Thomas Pesquet va décoller dans un an pour la Station Spatiale Internationale. C'est le premier Français depuis 8 ans à accomplir cette mission. La tête déjà dans les étoiles, il était l'invité exceptionnel de TF1 jeudi soir. Interrogé sur la manière dont il allait dormir, "on dort dans un espèce de sac de couchage scotché au mur" a-t-il déclaré.
Vidéos Sciences
L'astronaute Thomas Pesquet va décoller dans un an pour la Station Spatiale Internationale. C'est le premier Français depuis 8 ans à accomplir cette mission. La tête déjà dans les étoiles, il était l'invité exceptionnel de TF1 jeudi soir. Interrogé sur ce qu'il allait manger à bord : "Moi, j'aurai la chance d'emmener de la nourriture française, on a choisi des chefs français pour représenter la gastronomie" a-t-il déclaré.
Vidéos Sciences
ARCHIVES. Il y a cinq ans, à la cité des Étoiles, en Russie, une équipe de TF1 avait pu visiter la réplique de station spatiale internationale avec Thomas Pesquet, astronaute français. Table à manger, chambre, toilettes, il nous fait découvrir les moindres recoins, et le confort relativement spartiate. (Images : Christine Chapel).
Vidéos A la une
Un astronaute français, Thomas Pesquet, 36 ans, séjournera plusieurs mois à bord de la Station spatiale internationale (ISS) en 2016, a annoncé ce lundi le ministère de la Recherche. Il est...
Publicité