Société
Un candidat de l’émission L’Amour est dans le pré, Thomas Menant, doit être jugé en septembre prochain pour "sévices graves, actes de cruauté envers un animal apprivoisé ou domestique". L’éleveur de chevaux aurait laissé l’une de ses bêtes à l’agonie dans son enclos.
Publicité