Vidéos A la une
Suite aux attentats survenus à Paris vendredi dernier, des accusations de dysfonctionnement pèsent sur la sécurité intérieure. À ce stade, ces accusations ne cessent de s'alourdir. Le 13 novembre, la B.R.I (Brigade de Recherche et d'Intervention) manquait gravement d'hommes et de moyens. Du coup c'est la brigade anti-criminalité qui a dû assurer la première riposte. Selon Thomas Génolé, si ces accusations sont infondées, il faudrait mettre en place une commission d'enquête parlementaire pour laver de tout soupçon les forces de l'ordre. Toutefois, si c'est vrai, les dirigeants liés à ce service devraient assumer ces reproches en présentant leur démission. - Bourdin Direct, du mardi 17 novembre 2015, sur RMC.
Vidéos A la une
Le sommet Europe-Afrique, organisé à La Valette pour endiguer la crise des migrants, s'est terminé hier. Selon Thomas Guénolé, la création d'une agence Euro-Africaine de l'immigration est la solution pour gérer les flux des réfugiés. Chaque Etat membre des deux continents seront ainsi représentés dans un directoire comme dans les grandes organisations internationales, le tout dans un système donnant-donnant. On ne peut pas gérer la migration sans l'aide des pays d'origine des immigrés, affirme Thomas Guénolé. - Bourdin Direct, du vendredi 13 novembre 2015, sur RMC.
Vidéos A la une
Najat Vallaud-Belkacem a annoncé hier une nouvelle mesure visant à renforcer la mixité sociale à l'école. Le but est de lutter contre toutes formes de ségrégation scolaire. Car officiellement, un collège français sur quatre pratique en toute illégalité le séparatisme social. Alors que le ministère de l'Éducation nationale copie le système belge, Thomas Guénolé, lui, propose d'imiter celui de la Grande-Bretagne. Cela consiste à répartir les places à l'école par tirage au sort. - Bourdin Direct, du mercredi 11 novembre 2015, sur RMC.
Vidéos A la une
François Hollande a promis une grande réforme dans le domaine bancaire. Il a été prévu que les activités de banque dans l'économie réelle et les spéculations en bourse soient séparées. Dès 2012, le président est passé timidement à l'action, mais les impacts ont été faibles. Depuis, la réforme est bloquée par le lobby des patrons des grandes banques. - Bourdin Direct, du mardi 10 novembre 2015, sur RMC.
Vidéos A la une
La campagne des élections régionales ressemble ces derniers jours au scénario du film "Les Dents de la mer" où le Front national joue le rôle de requin, affirme Thomas Guénolé. C'est la panique à bord du gouvernement, qui multiplie les annonces pour éviter les victoires de la famille Le Pen en Nord-Pas de Calais-Picardie et Paca. Selon Thomas Guénolé, la classe politique devrait débattre plutôt des problèmes concrets qui concernent des millions de Français dont les régions sont censées s'occuper. - Bourdin Direct, du lundi 9 novembre 2015, sur RMC.
Vidéos A la une
Alors que la discussion budgétaire bat son plein, Thomas Guénolé suggère de supprimer toutes les cotisations sociales sur une période de cinq ans. Pour lui, l'existence des cotisations sociales "est absurde" dans le contexte actuel de concurrence mondialisée. En échange de la suppression des cotisations sociales, il prône la hausse de l'impôt sur le revenu, de l'impôt sur les sociétés et de la TVA. Grâce à cette "petite révolution", les employés seront payés en salaire brut, tandis que les entreprises auront beaucoup plus d'argent pour investir et embaucher. - Bourdin Direct, du jeudi 5 novembre 2015, sur RMC.
Vidéos A la une
François Hollande a annoncé le renforcement du prêt à taux zéro (PTZ) pour relancer l'accès à la propriété. Le chef de l'Etat veut permettre au plus grand nombre de Français de devenir propriétaires. Cependant, Thomas Guénolé estime que les mesures qui ont été annoncées ne suffiront pas à enrayer le problème de logements. Selon lui, la plupart des ménages modestes manquent de capital de départ pour pouvoir souscricre ce prêt. - Bourdin Direct, du mardi 3 novembre 2015, sur RMC.
Vidéos A la une
La question du droit de vote des étrangers était parmi les promesses de campagne de François Hollande. Au cours d'une émission organisée par le Bondy Blog, Manuel Valls a estimé qu'il est impossible politiquement de faire adopter cette promesse dans le contexte actuel. Pour Thomas Guénolé, il ne faut pas autoriser le droit de vote des étrangers aux élections locales. Il propose en revanche d'harmoniser les procédures de naturalisation dans toutes les préfectures de France. - Bourdin Direct, du jeudi 29 octobre 2015, sur RMC.
Vidéos A la une
Thomas Guénolé a commenté l'échec du pacte de responsabilité de François Hollande. Selon lui, l'argent qui a été déployé jusqu'à aujourd'hui a seulement servi pour le maintien à flot des PME en difficulté. Il pense notamment que la flexibilité ou encore le partage du temps de travail pourraient être des solutions pour créer des emplois en France. - Bourdin Direct, du mercredi 28 octobre 2015, sur RMC.
Vidéos A la une
On commémorera demain les 10 ans de l'affaire Zyed Benna et Bouna Traoré. Ces deux jeunes banlieusards avaient trouvé la mort après une course-poursuite avec la police. Selon Thomas Guénolé, ce sont les contrôles racistes qui sont à l'origine de la défiance entre les jeunes des banlieues et la police. - Bourdin Direct, du lundi 26 octobre 2015, sur RMC.
Vidéos A la une
Thomas Guénolé a commenté le rapport Perruchot sur le financement des syndicats. Ce rapport dénonce l'opacité et la complexité des financements des syndicats, tout en formulant des propositions de réforme. En s'y référant, Thomas Guénolé a avancé des solutions pour mettre en place une transparence totale de tous les flux financiers qui entrent et qui sortent des syndicats. Il faudrait lancer une opération main propre sur les grands syndicats. La justice devrait lancer des investigations massives sur le financement occulte des grands syndicats français. Les syndicats patronaux et salariés, faisant tourner la machine de financement occulte, devraient être systématiquement identifiés, poursuivis et condamnés. - Bourdin Direct, du vendredi 23 octobre 2015, sur RMC.
Vidéos A la une
Thomas Guénolé est revenu sur les propos de François Hollande concernant la formation profesionnelle lors de la conférence sociale. En général, les formations profitent plus aux salariés qu'aux chômeurs. Thomas Guénolé propose de rééquilibrer le budget en faveur des sans-emplois et de les laisser gérer eux-mêmes l'argent versé dans leur compte personnel de formation. - Bourdin Direct, du mercredi 21 octobre 2015, sur RMC.
Vidéos A la une
La France fait face à une surpopulation carcérale, un phénomène qui déstabilise toute la chaîne pénale. Il faut que ça change, insiste Thomas Guénolé, qui précise que les prisons françaises sont actuellement en état de crise humanitaire. Afin de désengorger les géôles surpeuplées, il faut une grande grâce présidentielle pour tous les détenus coupables de petits délits, affirme-t-il. - Bourdin Direct, du lundi 19 octobre 2015, sur RMC.
Vidéos A la une
Pour remédier aux nombreuses difficultés rencontrées par les policiers dans l'exercice de leur fonction, Thomas Génolé a proposé quelques solutions. Il estime que le gouvernement doit augmenter massivement les effectifs sur le terrain et les moyens matériels de ces policiers. L'État devrait, également, remettre en place la police de proximité. - Bourdin Direct, du mercredi 14 octobre 2015, sur RMC.
Vidéos A la une
L'amendement Ayrault portant sur la fusion de l'impôt sur le revenu et la CSG, en débat à l'Assemblée nationale pour le budget 2016, gêne le gouvernement. Guénolé estime que François Hollande devrait mettre en oeuvre cette réforme conformément à ses promesses pour son quinquennat. - Bourdin Direct, du mardi 13 octobre 2015, sur RMC.
Vidéos A la une
Thomas Guénolé est revenu sur l'échec des négociations chez Air France et la demande de Manuel Valls aux salariés de faire un effort. Il estime que c'est le Premier ministre qui devrait faire un effort. Depuis fin 2014, il aurait dû appliquer les mesures formulées par le rapport de Bruno Le Roux sur la compétitivité du transport aérien pour soutenir Air France. D'après ce rapport, il faut réduire massivement les contributions sociales sur les salaires du secteur aérien, accroître le contrôle pour détecter et interdire les abus, et réglementer l'aviation française. - Bourdin Direct, du vendredi 9 octobre 2015, sur RMC.
Vidéos A la une
Thomas Guénolé a proposé des mesures que le gouvernement devrait adopter pour limiter l'évasion fiscale des multinationales. Entre autres, protéger et payer les lanceurs d'alertes, punir systématiquement les banques complices, et imposer la transparence sur les paradis fiscaux. D'après lui, chaque année, 10% des revenus mondiaux de l'impôt sur les sociétés sont perdus en évasion fiscale. - Bourdin Direct, du jeudi 8 octobre 2015, sur RMC.
Vidéos A la une
Thomas Guénolé est revenu sur la crise que traverse la Compagnie Air France actuellement. Selon lui, les violences des salariés de ces derniers jours sont justifiables. Ils n'ont perçu aucune augmentation générale des salaires depuis 4 ans et le travail des jours feriés en partie n'est pas compensé. Alors que le PDG reçoit des bonus de l'ordre de 45 000 euros par an dans une entreprise qui a du mal à s'en sortir. - Bourdin Direct, du mercredi 7 octobre 2015, sur RMC.
Vidéos A la une
Thomas Guénolé s'est penché sur les raisons pour lesquelles les médecins libéraux refusent la généralisation du tiers payant. Il estime que cette mesure proposée par le gouvernement encouragera la déresponsabilisation des patients et favorisera probablement une surconsommation médicale sans améliorer l'accès aux soins pour ceux qui en ont besoin. Pour y remédier, il serait mieux d'automatiser le traitement administratif du tiers payant. - Bourdin Direct, du mardi 6 octobre 2015, sur RMC.
Vidéos A la une
Thomas Guénolé a commenté l'ordonnance gouvernementale qui a repoussé le délai de mise en conformité des lieux publics pour les handicapés. Il rappelle qu'une loi très ambitieuse avait été votée en 2005 en vue de rendre ces lieux accessibles aux personnes en situation de handicap. Seul bémol, la majorité des établissements et communes n'a pas joué le jeu. Pire encore, la date butoir pour permettre l'accessibilité des lieux publics aux handicapés s'étale désormais sur trois voire neuf ans. - Bourdin Direct, du vendredi 2 octobre 2015, sur RMC.
Vidéos A la une
Thomas Guénolé est revenu sur le débat lancé par Emmanuel Macron sur les statuts des fonctionnaires. Il estime que les propos du ministre de l'Economie sont incohérents. Il veut réviser le fait que les fonctionnaires aient un emploi garantie à vie. Cependant, des règles en matière de licenciement existent déjà. Il suffit juste de les appliquer. De plus, lui-même est un haut fonctionnaire. Il compte donc s'attaquer à son propre statut. Thomas Guénolé se demande alors quand Emmanuel Macron abandonnera-t-il son emploi garantie. - Bourdin Direct, du vendredi 25 septembre 2015, sur RMC
Vidéos A la une
Thomas Guénolé a commenté les propositions de la Cour des comptes pour réduire le trou de la Sécu. Le dernier rapport de la Cour sur la sécurité sociale pointe le dérapage incontrôlé du remboursement des frais des infirmiers et des kinés libéraux. D'après Thomas Guénolé, il faut combattre les abus des usagers, des médecins libéraux et de l'administration. En effet, certains médecins libéraux prescrivent des médicaments sans besoin pour garder le client. Quand un usager fait appel au système de santé sans motif médical valable, il faut le sanctionner financièrement. - Bourdin Direct, du vendredi 18 septembre 2015, sur RMC.
Vidéos A la une
Thomas Guénolé est revenu sur la décision de l'Assemblée nationale d'entamer l'examen en seconde lecture du projet de loi sur "l'adaptation de la société au vieillissement". Même si le parlement prévoit un certain nombre d'améliorations à ce texte, la question sur la dépendance des personnes âgées n'y est pas encore mentionnée. Pour y remédier, Thomas Guénolé propose de supprimer la ristourne des retraités sur l'impôt sur le revenu. - Bourdin Direct, du mercredi 16 septembre 2015, sur RMC.
Vidéos A la une
Thomas Guénolé s'est penché sur le déplacement de François Hollande et de Manuel Valls prévu aujourd'hui à Vesoul (Haute-Saône). Le couple exécutif, accompagné d'une kyrielle de ministres, va y tenir "un comité interministériel aux ruralités". Pour Thomas Guénolé, le Premier ministre va sans doute brandir son arme rhétorique habituelle: la France rurale, c'est la République !, mais il n'y aura pas de mesures concrètes, comme d'habitude. - Bourdin Direct, du lundi 14 septembre 2015 sur RMC.
Vidéos A la une
Thomas Guénolé s'est penché sur l'implication de la France dans la guerre en Syrie contre Daesh. Etant donné que le pays a subi un attentat antisémite dans l'Hypercacher le 9 janvier 2015, il est en droit de se défendre selon l'article 5 de l'OTAN. - Bourdin Direct, du vendredi 11 septembre 2015, sur RMC
Vidéos A la une
Dans un contexte de haute tension économique, la Grèce va organiser son référendum dimanche, avec une question simple : est-ce que la proposition des créanciers devrait être acceptée ? Pour Thomas Guénolé, cette question devrait aussi se poser en France. Bourdin Direct est une émission d'information dans laquelle interviennent en direct les acteurs de l'actualité.
Vidéos A la une
Dans sa chronique "Guénolé du concret", à 7h20 sur RMC, le politologue Thomas Guénolé nous explique pourquoi la dernière proposition de DSK sur la dette grecque mérite d'être étudiée. Bourdin Direct est une émission d'information dans laquelle interviennent en direct les acteurs de l'actualité.
Vidéos A la une
Le face à face de Laurent Neumann du 27 février 2015 a opposé Philippe Moreau-Chevrolet, communicant, président et fondateur de MCBG Conseil et Thomas Guénolé, politologue, enseignant à HEC et président de Vox Politica. Ils sont revenus sur la visite des personnalités politiques au Salon de l'agriculture et sur le déplacement de François Hollande aux Philippines pour la lutte contre le réchauffement climatique.
Vidéos A la une
Mauvaise nouvelle pour Nicolas Sarkozy. Premier test électoral depuis sa prise de fonction à la tête de l'UMP et première défaite. Hier, le candidat UMP n'est pas parvenu à se hisser jusqu'au second tour de la législative partielle dans le Doubs. Le président de l'UMP qui vient de souffler ses 60 bougies pouvait rêver d'un meilleur cadeau d'anniversaire. Depuis les récents et tragiques évènements de début d'année, Nicolas Sarkozy peine à exister. Que ce soit en jouant des coudes lors de la marche républicaine, en critiquant la loi Macron ou encore en insufflant l'idée de la peine d'indignité nationale pour les terroristes, c'est peine perdue ! Alors que le premier ministre Manuel Valls gagnait 5 points de popularité (sondage IFOP), Nicolas Sarkozy en perdait quatre. Pour autant, le nouveau président de l'UMP, n'a pas l'intention de se laisser dépasser par les évènements. Jeudi dernier, il a pris le pouls de ses partisans lors d'un déplacement à Tourcoing, et devrait intensifier ses déplacements lors des semaines à venir. Il pourrait en effectuer un par semaine . Comme un air de campagne à un an des primaire de l'UMP... Nicolas Sarkozy peut-il remporter les primaires de l'UMP en 2016 ? Arnaud Ardoin et ses invités en parlent ce soir dans " ça vous regarde ". Invités : Thierry Solère, député UMP des Hauts-de-Seine Rama Yade, ancienne ministre des droits de l'homme, Conseillère régionale Ile-de-France (Parti radical-UDI). Thomas Guénolé, politologue Ludovic Vigogne, journaliste à l'Opinion, auteur de " Ca m'emmerde ce truc, 14 jours dans la vie de Nicolas Sarkozy " édition Grasset 2012' Question JDD : Nicolas Sarkozy peut-il remporter les primaires de l'UMP en 2016 ?
Politique
Selon les informations du Monde, Nicolas Sarkozy aurait l’intention de rebaptiser l’UMP d’ici le mois de mars. Une décision que le politologue Thomas Guénolé analyse pour Planet.fr.

Pages

Publicité