Actualités
Le Républicain Lorrain met en garde contre une surprenante escroquerie baptisée "wash wash", qui peut coûter très cher aux victimes. Explications. 
Vidéos à la une
Des armes ont été introduites dans une école primaire de Thionville en primaire. Celles-ci ne sont pas entrées clandestinement, mais ce sont des militaires qui les ont apportées pour faire découvrir leur métier à traverser une initiation qui a fait manipuler les armes de guerre par des enfants de 6 à 10 ans. L'initiative fait polémique. "J'ai du mal à comprendre ce que font des armes dans une cour d'école et pourquoi des enfants les manipulent, surtout des enfants de 6 à 10 ans, qui manquent certainement de maturité pour appréhender ce qu'est un Famas", déplore Daniel Tomaselli, président régional de la fédération des Conseils de parents d'élèves.
Société
Plusieurs familles de tziganes auraient quitté la ville de Thionville, lundi matin, en omettant de payer 1 500 euros de frais liés à l'enlèvement d'ordures ménagères.
Publicité