Vidéos Argent/Bourse
Le référendum britannique s'approche à grands pas. Le groupe Atos, qui détient 15% de son chiffre d'affaires au Royaume-Uni, figure parmi les entreprises les plus concernées par un éventuel Brexit. Selon Thierry Breton, l'incertitude s'installera certainement si une sortie venait à se décider. Or, cette incertitude n'est ni favorable aux marchés ni à l'économie de la Grande-Bretagne et encore moins à celle de l'Union européenne. Ainsi, peu importe la décision qui découlera de ce référendum, l'Europe doit montrer de la fermeté vis-à-vis du choix britannique. - Avec: Thierry Breton, PDG d'Atos et ancien ministre de l'Economie, des Finances. - Good Morning Business, du lundi 20 juin 2016, présenté par Stéphane Soumier, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Le 2 octobre, dans Le Grand Journal, Hedwige Chevrillon a reçu Thierry Breton, PDG d'Atos, sur BFM Business. Chaque soir, le Grand Journal, Hedwige Chevrillon reçoit la personnalité économique...
Vidéos Argent/Bourse
Le 2 octobre, dans Le Grand Journal, Hedwige Chevrillon a reçu Thierry Breton, PDG d'Atos, sur BFM Business. Chaque soir, le Grand Journal, Hedwige Chevrillon reçoit la personnalité économique...
Publicité