Vidéos à la une
BRASILIA - 12 juillet 2014 Match pour l'honneur à Brasilia entre le Brésil et les Pays-Bas. Les deux équipes disputent la petite finale du Mondial pour une place sur le podium. Les Brésiliens ont à coeur de se racheter après leur déroute historique face à l'Allemagne. Neymar, l'idole du pays, est venu soutenir ses coéquipiers. Mais le Brésil connaît une nouvelle fois une entame cauchemardesque. Van Persie sert Robben qui file au but, Thiago Silva commet l'irréparable à l'entrée de la surface de réparation. Van Persie se charge de convertir le penalty. Le cauchemar brésilien ne fait que commencer. Blind hérite d'un ballon mal dégagé par la défense brésilien et trompe Julio César, le portier brésilien. Le Brésil tente de revenir. Oscar est le plus remuant à la pointe de l'attaque. Mais la défense néerlandaise reste intraitable. A la pause, le Brésil est logiquement mené deux à zéro. De retour des vestiaires, le Brésil réagit enfin en se ruant à l'attaque mais fait preuve mais les attaquants brésiliens sont trop maladroits. La Seleçao bute sur une redoutable défense néerlandaise. Le scénario catastrophe se poursuit jusqu'au bout pour le Brésil. Les Pays-Bas inscrivent un ultime but dans les ultimes secondes de jeu par l'intermédiaire de Wijnaldum. Les Néerlandais montent sur la troisième marche du podium.
Vidéos à la une
04 juillet 2014 - Fortaleza (Brésil) Un test d'envergure pour le Brésil. La Seleçao affronte en quarts de finale la Colombie et son meneur de jeu James Rodriguez. Dès l'entame, les Brésiliens étouffent la Colombie et trouvent le chemin des filets grâce à leur capitaine Thiago Silva. Dans un stade en fusion, le Brésil est euphorique et enchaîne les occasions de but. Les attaquants brésiliens sont à la fête mais David Ospina, le gardien de l'OGC Nice, multiplie les parades. Les coéquipiers de Neymar maintiennent la pression et la Colombie peine à exister dans une partie à sens unique. De retour des vestiaires, les Colombiens se rapprochent de la surface de réparation brésilienne. Sur la pelouse, le jeu se durcit et Thiago Silva écope d'un carton jaune qui le prive d'une éventuelle demi-finale. Dans les tribunes, les supporters brésiliens retiennent leur souffle. C'est finalement David Luiz qui libère tout un pays d'un coup franc magistral. Une joie de courte durée. James Rodriguez réduit la marque sur penalty. Insuffisant. Le Brésil tient sa demi-finale à domicile. Seule ombre au tableau, pour les Brésiliens, la blessure de Neymar sortie du terrain sur une civière.
Vidéos Sport
En cas de victoire contre le Mexique ce mardi, le Brésil pourrait se rapprocher sérieusement du 2e tour. La Seleçao va-t-elle confirmer son...
Publicité