Vidéos Argent/Bourse
Le Bureau des régulateurs européens pour les échanges électroniques (Berec) a présenté, le 6 juin, ses lignes directrices. Ces dernières vont amener les opérateurs télécoms à revoir leurs offres dites différenciées. La version définitive de ces propositions sera adoptée fin août et les acteurs du secteur, furieux, ont jusqu'au 18 juillet pour donner leurs avis. La neutralité du net est-elle vraiment un frein à l'innovation ? - Avec: Florent Vairet, journaliste chez BFM Business. - 01Business Forum - L'hebdo, du samedi 11 juin 2016, présenté par Frédéric Simottel, sur BFM Business.
Vidéos A la une
Manuel Valls, Jean-Christophe Cambadélis et Myriam El Khomri étaient en meeting hier soir pour défendre la loi Travail. Le Premier ministre en a profité pour relancer le débat sur le clivage droite-gauche. La stratégie de Manuel Valls est à la fois désespérée et désespérante. En effet, il tente de faire passer par la menace un texte dont il sait qu'il n'a pas la majorité. D'abord il brandit la menace du chômage, puis celle du blocage de l'Euro et maintenant c'est la droite. Il s'appuie sur la réécriture du texte par les sénateurs de droite, mais au final, c'est le texte du gouvernement qui sera soumis au vote et non cette version sénatoriale. - Bourdin Direct, du jeudi 9 juin 2016, sur RMC.
Vidéos A la une
Avant, tout reposait..sur le Verbe. Maintenant, les images ont pris d'assaut Internet, qui s'est converti en véritable déversoir à selfies en...
Vidéos A la une
Le Sénat a adopté hier un texte de révision constitutionnelle différent de celui qui a été voté par les députés en février dernier. Dès les premières heures, les sénateurs ont prôné la désunion nationale. Bruno Le Roux, par le biais d'un tweet, a pointé du doigt la droite sénatoriale qui selon lui, bloque la révision constitutionnelle. D'après Apolline de Malherbe, cette stratégie du rejet de la faute sur la droite majoritaire est une idée de François Hollande. Il tente de garder la face, a-t-elle expliqué. - Bourdin Direct, du mercredi 23 mars 2016, sur RMC.
Vidéos A la une
François Hollande va renoncer à réunir le Congrès concernant la révision constitutionnelle. En effet, les sénateurs, qui voteront le texte cet après-midi, ont modifié certains points sur la déchéance de nationalité. Alors que pour aller au Congrès, il doit être voté sur les mêmes termes par le Sénat et l'Assemblée nationale. Malgré tout, le président de la République n'a pas encore tout perdu. Il va recevoir Gérard Larcher et Claude Bartolone en fin de journée. François Hollande espère laisser un peu de temps au Sénat pour voir si celui-ci peut avancer vers une version du texte plus proche de celle des députes. L'arrestation de Salah Abdeslam pourrait également jouer en faveur de la déchéance de nationalité. - Bourdin Direct, du mardi 22 mars 2016, sur RMC.
Vidéos A la une
Eric Brunet et Laurent Neumann ont donné leurs points de vue sur l'absentéisme des députés et des sénateurs, à l'Assemblée nationale, lors du débat sur l'engagement militaire français en Syrie. Seulement 23 députés sur 577 ont assisté à cette séance. Eric Brunet pense que l'absentéisme est un cancer français. Les parlementaires sont aussi peu sérieux que les Français. - Bourdin Direct, du vendredi 18 septembre 2015, sur RMC.
Vidéos A la une
Le 19 février, Franck Riester, député UMP de Seine-et-Marne, a répondu aux questions de Ruth Elkrief sur son consentement à voter la censure.
Vidéos A la une
Le 18 février, les propos de Manuel Valls au Parlement ont été commentés par Ronald Guintrange et ses invités: Ruth Elkrief, journaliste politique à BFMTV, Bernard Sananès, président de l'institut de sondages CSA et Thierry Arnaud, chef du service politique à BFMTV, dans le 20H Politique, sur BFMTV. Lors de la séance des questions au gouvernement qui s'est tenue ce mercredi après-midi, le Premier ministre a justifié sa décision de recourir à l'article 49.3 de la Constitution afin de faire adopter la loi Macron. "Immobilisme, conservatisme, irresponsabilité, infantilisme?", ce sont les mots que le chef du gouvernement a employés pour qualifier les députés qui s'apprêtaient mardi à voter contre le texte.
Vidéos A la une
Frédéric Lefebvre, député UMP des Français de l'Amérique du Nord, a répondu aux questions de Ruth Elkrief sur le vote de la loi Macron. Le texte sera débattu en séance publique par les députés à partir du lundi 26 janvier. Auparavant, il a été examiné lundi dernier par la commission spéciale mise en place à l'Assemblée nationale. 495 sur les 1743 amendements discutés en commission ont été adoptés. L'UMP reste contre ce projet, mais certains élus du parti songent à voter pour, en l'occurrence, Frédéric Lefebvre. Ce parlementaire UMP estime que le texte est "bon pour le pays".
Vidéos A la une
Emmanuel de Maistre, dirigeant et cofondateur de Redbird, président de la Fédération Professionnelle du Drone Civil, répond aux questions de Jean-Baptiste Boursier sur l'usage commercial des...
Vidéos A la une
Maud Olivier, députée PS de l'Essonne, rapporteure de la commission spéciale "système prostitutionnel", était en duplex pour BFM Story.
Vidéos A la une
Le Sénat a rejeté, à l'unanimité, ce mardi soir le texte sur la réforme des retraites. Selon Thierry Arnaud, chef du service politique de BFMTV, le texte a été rejeté car dénaturé de sa...
Vidéos Argent/Bourse
Le 7 octobre, Thierry Merquiol, président de WiSEED, met l'accent sur le financement participatif pour les start-ups, au micro de Stéphane Soumier dans Good Morning Business, sur BFM...
Vidéos Argent/Bourse
Le 26 septembre, Jean-François Filliatre, rédacteur en chef de Mieux Vivre Votre Argent, donne des précisions sur les changements causés par le budget 2014 pour les épargnants, dans Intégrale...
Vidéos Argent/Bourse
Le 24 septembre, Thibault Lanxade, président du pôle entrepreneuriat et PME au Medef, s'intéresse au déni de réalité opérationnelle du projet de loi Hamon, au micro de Stéphane Soumier dans...
Vidéos A la une
200 fonctionnaires du Conseil Général se sont mobilisés pour demander le retrait du texte 3 de la décentralisation.
Publicité