Revue du web
Avec Atlantico
Alors que les proches des victimes françaises de l'attentat du musée du Bardo en Tunisie le 18 mars 2015 n'ont pas assisté ce vendredi 18 novembre à une cérémonie hommage, de forts soupçons de compromission de la justice tunisienne pèsent sur cette affaire.
Revue du web
Avec Atlantico
Alors que les proches des victimes françaises de l'attentat du musée du Bardo en Tunisie le 18 mars 2015 n'ont pas assisté ce vendredi 18 novembre à une cérémonie hommage, de forts soupçons de compromission de la justice tunisienne pèsent sur cette affaire.
Société
Il y a an, 130 personnes étaient tuées dans le pire attentat sur le sol français depuis la Seconde Guerre mondiale. Mais que son devenus les survivants et témoins des attaques de Paris et Saint-Denis ?
Société
Au moins 84 personnes sont mortes jeudi dans un attentat sur la Promenade des Anglais, à Nice. Une attaque revendiquée samedi matin par le groupe terroriste Daech. Planet.fr fait le point sur les derniers éléments. 
Société
Frappes contre la Syrie, laïcité et interdiction du port du voile ou encore ressentiment de jeunes Français contre leur pays. Voici quelques facteurs qui expliqueraient pourquoi la France est la cible de nombreuses attaques. 
International
L’organisation État Islamique (EI) utilise les applications de messageries What’s App et Telegram pour vendre ses captives au plus offrant.
Vidéos A la une
Le temps des répétitions générales est désormais terminé puisque c'est vendredi que l'Euro 2016 commence. Aujourd'hui, le gouvernement lance...
Société
Un journaliste a infiltré en caméra cachée une cellule de djihadistes français pendant six mois entre Paris et Châteauroux. Des images rares qui montrent à quel point ces hommes sont déterminés à tuer un maximum de Français.
Vidéos A la une
Sites webs/blogs, copiez cette vidéo avec le bouton "Intégrer" ! Si vous voulez télécharger, allez sur http://myreplay.tv/v/gdxYAaAF . Dans son livre "13 novembre, le jour d'après", le journaliste Philippe Legrand rend hommage à son cousin Nicolas Degenhardt, tombé sous les balles des terroristes au moment des attentats de Paris du 13 novembre 2015. Plus sur http://wizdeo.com/s/lemanstv . Pour exploitation TV, droits réservés, nous contacter sur http://wizdeo.com/s/banqueimages
Vidéos A la une
Les attentats de Bruxelles ont mis en lumière une nouvelle fois la radicalisation islamiste de jeunes Belges. Ils seraient plusieurs centaines à être allés grossir les rangs de l'Etat Islamique. C'est le cas de Nora qui a quitté la Belgique pour rejoindre l'organisation terroriste en 2013. A peine majeure, elle est partie avec son petit ami, belge lui aussi. "Elle parlait comme un robot, disait se sentir inutile", décrit sa mère qui n'a plus de nouvelles de sa fille. Tous les terroristes liés aux attentats de Bruxelles et de Paris avaient séjourné (ou bien tenté un départ) en Syrie avant leur passage à l'acte. Proportionnellement à sa population, la Belgique est le plus gros fournisseur de recrues européennes pour l'Etat islamique.
International
Selon les médias belges, le chauffeur d’un taxi a reconnu les trois terroristes présumés qui étaient montés dans sa voiture peu avant les attaques. Il a ensuite mis la police sur une piste qui s’est révélée fructueuse. 
International
Un ou plusieurs hommes ont ouvert le feu sur les policiers ce mardi après-midi à Bruxelles suite à une perquisition dans le cadre de l'enquête sur les attentats de Paris. 
Vidéos A la une
Comme le rapporte le journal belge 'De Morgen', des enquêteurs américains avancent le nom de Salim Benghalem, et non celui d'Abdelhamid Abaaoud,...
Vidéos A la une
Actuellement en visite d'État en Inde, le président de la République a réagi après la diffusion d'une nouvelle vidéo de Daech qui menace la...
Société
Depuis quelques jours, les plaintes de proches de terroristes se multiplient. Dernière en date, celle de la famille d’Hasna Aït Boulahcen, morte pendant l’assaut à Saint-Denis.
Vidéos A la une
Les habitants de Jakarta ont rendu hommage aux victimes des attaques terroristes de jeudi qui ont fait quatre morts parmi les civils.
Vidéos A la une
Des hommes armés ont pris d'assaut un hôtel fréquentés par des Occidentaux vendredi soir à Ouagadougou au Burkina Faso. Cette attaque, revendiquée par Aqmi, a fait au moins 20 morts. Un assaut est a été lancé pour déloger les terroristes.
Vidéos A la une
Pour mettre fin au débat sur la déchéance de nationalité et la rendre acceptable, la commission des lois propose de déchoir des droits civiques les Français condamnés pour terrorisme. Bourdin Direct est une émission d'information dans laquelle interviennent en direct les acteurs de l'actualité.
Société
Le kamikaze qui s’est fait exploser dans l’appartement à Saint-Denis le 18 novembre a été identifié comme étant Chakib Akrouh, un Belgo-Marocain de 25 ans.
Vidéos A la une
Une série d'explosions suivies d'échanges de coups de feu ont retenti dans la capitale indonésienne Jakarta ce matin. Le dernier bilan, encore...
Vidéos A la une
Sites webs/blogs, copiez cette vidéo avec le bouton "Intégrer" ! Si vous voulez télécharger, allez sur http://myreplay.tv/v/W8WgxITf . Interview de Fabrice ...
Vidéos A la une
Dimanche 10 janvier, une cérémonie était organisée Place de la République, à Paris, en mémoire des victimes de Charlie Hebdo. Johnny...
Vidéos A la une
Selon un rapport d'enquête sur les attentats de Paris que 'Le Figaro' a pu consulter, les membres du commando terroriste du Stade de France...
Vidéos A la une
Selon 'Le Parisien/Aujourd'hui en France', l'épouse française de Samy Amimour, l'un des trois kamikazes tués au Bataclan, a envoyé une série...
Vidéos A la une
Un projet d'attentat a été déjoué à Orléans la semaine dernière. Les deux personnes interpellées et déférées devant la justice sont des Français de 24 et 25 ans. On en sait désormais un peu plus sur leur profil. Selon un ami proche, les deux hommes faisaient du prosélytisme dans leur environnement immédiat et ne cachaient pas leur projet terroriste. "Ils étaient tout le temps ensemble. Ils se suivaient mutuellement. Ils disaient toujours 'moi un jour je vais faire exploser le commissariat'", a témoigné un proche des deux interpellés.
Vidéos A la une
La SNCF a annoncé qu'elle expérimentait des logiciels pour détecter les comportements suspects dans les gares. En plus des portiques de sécurité, la compagnie ferroviaire veut proposer cette solution technologique afin de rassurer les voyageurs après les attentats de Paris. En effet, ces logiciels sont capables de repérer un terroriste au milieu d'une foule en analysant diverses données, notamment la température corporelle ou tout autre geste anormal. Le système pourrait être intégré aux 40 000 caméras de surveillance disponibles sur le réseau SNCF. - La Minute Tech de Delphine Sabattier. - 18h l'heure H, du lundi 21 décembre 2015, présenté par Hedwige Chevrillon et Guillaume Paul, sur BFM Business.
Vidéos A la une
Deux nouveaux suspects ont été arrêtés hier soir dans le centre de Bruxelles. Des interpellations qui interviennent dans le cadre de...
Vidéos A la une
Marine Le Pen a posté sur Twitter des photos insoutenables d'exactions commises par Daesh. La présidente du FN voulait répliquer à Jean-Jacques Bourdin qu'elle accuse d'avoir fait un parallèle entre le Front national et l'Etat islamique. Elle a provoqué une vive polémique, en publiant notamment une photo de la dépouille du journaliste américain James Foley, décapité par les terroristes de l'EI. Apolline de Malherbe rappelle que la dirigeante frontiste critique souvent les journalistes, mais cette fois, elle fait "un acte monstrueux". - Bourdin Direct, du jeudi 17 décembre 2015, sur RMC.
Vidéos A la une
Voici les vidéos de 2015 qu'on n'oubliera pas...
Vidéos A la une
Dix terroristes sont morts sur le sol français le 13 novembre et pendant l'assaut d'un appartement à Saint-Denis. Les corps sont toujours à l'institut médico-légal, où des analyses sont en cours. Mais l'épineuse question des dépouilles va se poser. Selon la loi française, trois lieux sont possibles pour inhumer un mort: la ville du décès, la ville de résidence, où tout autre commune s'il y a un caveau familial. La décision est prise par les proches sans que les maires ne puissent s'y opposer. Quatre villes pourraient être concernées: Paris et Saint-Denis où sont morts les terroristes mais aussi Chartres et Drancy, où résidaient les deux terroristes français. Pour le moment la justice n'a pas autorisé l'inhumation.

Pages

Publicité