Tentation virtuelle pour sevrage réel ?

Un fumeur qui ne s'en grille pas une alors qu'il est attablé dans un bar baigné dans un nuage de fumée cotonneux ? La scène est bien réelle dans les laboratoires de Ken Grapp, chercheur à l'université d'Atlanta. Sauf que ce café est virtuel.

Depuis 2001, quatre équipes de chercheurs internationaux essayent en effet de déconditionner des personnes dépendantes au tabac en les plongeant dans des situations virtuelles.

Publicité