Une eclipse, totale en Afrique, partielle en Europe et aux Etats-Unis, a pu être observée dimanche. Un phénomène hybride rarissime qui a fait la joie des spectateurs présents. 

© CARL DE SOUZA / AFP

Dimanche, plusieurs pays d’Afrique ont pu être témoins d’un des événements les plus rares et les plus stupéfiants que la nature puisse offrir : une éclipse totale, signifiant que la Lune a "recouvert" la surface du soleil dans son intégralité. D’autres régions, notamment l’est des Etats-Unis, le sud de l’Europe et l’Irak ont eux pu apprécier le spectacle impressionant d’une éclipse partielle.

C’est en Afrique, notamment au Nigéria et au Sud du Kenya, que le phénomène a été le plus prononcé, et a rassemblé des centaines d’habitants venus assister au spectacle d’une vie. L’occasion pour toutes les communautés kenyannes (Dasanach, Tukana ou Rendile) de se mélanger aux touristes dans une effervescence fraternelle. Le Congo, le Gabon, l’Ouganda et l’Ethiopie ont également été témoins de ce mystère stellaire. Malheureusement, le mauvais temps a vu le spectacle – d’une durée d’environ 45 minutes – écourté à une petite minute seulement.

Publicité
Qui dit eclipse, dit protection. Ainsi, les spectateurs du phénomène s’étaient tous appareillés en conséquence, afin de préserver leur vue des puissants rayons solaires. Certains, même, dépourvus de la paire de lunettes idoine distribuée par les autorités au sein des écoles, ont rivalisé d’ingéniosité afin de ne pas rater une miette de cet événement rarissime, certains ayant même observé les astres au moyen du reflet produit au fond d’une cuve remplie d’eau. 

Ci-dessous, la vidéo du phénomène :