Des archéologues ont retrouvé dans le Péloponnèse (Grèce) les restes d’un couple enterré enlacé il y a environ 6 000 ans.

Il s’agirait d’une découverte rarissime. Des archéologues ont récemment trouvé dans une grotte située à Diros, dans la péninsule grecque du Péloponnèse, un couple préhistorique enterré enlacé 6 000 ans plus tôt. La datation au carbone 14 a également révélé que les deux individus, réduits à l’état de squelettes, vivaient aux environs de 3 800 avant Jésus-Christ.

A lire aussi - L'ADN d'un homme préhistorique vieux de 400 000 ans reconstitué

Enterrés parallèlement l'un à l'autre

"Les sépultures doubles avec enlacement sont très rares, et celle de Diros est l’une des plus anciennes sinon la plus ancienne trouvée jusqu’à présent dans le monde", a confié le ministère de la Culture grec dans un communiqué. Les tests ADN ont quant à eux démontré qu’il s’agissait des restes d’un jeune homme et d’une jeune femme, enterrés parallèlement l’un à l’autre, en cuillère, comme le montre cette photo :

Un ossuaire "unique"

Publicité
Les fouilles archéologiques du secteur, qui se sont achevées l’an dernier, ont également permis aux chercheurs de découvrir la tombe d’un enfant et celle d’un fœtus. Un ossuaire de quatre mètres de large contenant les ossements de dizaine d’individus a également été découvert. Selon les archéologues, ce dernier est considéré comme "unique" pour l’époque.

Pour le ministère, cet endroit faisait sans doute office de cimetière. "Nous pensons avec certitude que ce lieu a servi à y déposer des morts pendant des milliers d’années", a-t-il conclu.

Vidéo sur le même thème : mi-dinosaure, mi-animal marin, un mystérieux squelette déconcerte les scientifiques