Une nouvelle étude publiée ce lundi par des chercheurs écossais a révélé qu'à quelques millions d'années près, les dinosaures auraient pu survivre à l'astéroïde qui s'était abattu sur Terre.

Il y a près de 66 millions d'années, une météorite s'est écrasée au coeur de l'actuel golfe du Mexique. C'est ce qui aurait causé la disparition des dinosaures. Une récente étude publiée ce lundi dans la revue scientifique Biological Reviews et relayée par The Guardian, apporte cependant un éclairage nouveau à cet évènement. En effet, l'astéroïde ne serait pas l'unique coupable de leur extinction. "Les dinosaures ont été victimes d'un colossal manque de chance", a expliqué Steve Brusatte, paléontologue de l'école de géosciences de l'université d'Edimbourg (Ecosse), à Phys.org. Si l'impact était survenu quelques millions d'annés avant, ou après, ces géants auraient effectivement pu survivre. C'est donc un affreux mauvais timming qui a causé leur perte.

La météorite "a certainement entraîné l'extinction des dinosaures, mais ça s'est passé alors que les écosystèmes des dinosaures avaient été affaiblis par un manque de diversité", a clarifié le scientifique. Pour lui, le climat préhistorique, la hausse du niveau des océans, l'activité volcanique et la biodiversité de l'époque ont été des facteurs agravant du "Big Bang" qui a frappé la Terre.

La survie empêchée par une chaîne alimentaire fragilisée"En aucun cas les dinosaures n'étaient condamnés à l'extinction, et l'astéroïde les a achevés", a confirmé Richard Butler, paléontologue à l'université de Bristol et co-auteur de l'étude, dans les colonnes de Nature. En effet, les écosystèmes de ces géants connaissaient une période d'important déclin au moment où la météorite a frappé. "Cinq millions d'années plus tôt, les écosystèmes des dinosaures étaient bien plus robustes, bien plus diversifiés, la base de la chaîne alimentaire était alors plus solide et il était donc plus difficile d'abattre un grand nombre d'espèces", a par ailleurs détaillé Steve Brusatte à la BBC.

Publicité
Mais sans cette météorite, point d'humanité. Le fait qu'elle soit tombée pile à ce moment-là a permis, d'après les chercheurs, de mettre fin au règne des dinosaures au profit de celui des mammifères.

Vidéo sur le même thème : Sur la piste des dinosaures

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité