Une expédition sans précédent a été lancée dimanche avec le départ du voilier polaire Tara. Partie de Lorient (Morbihan), l’embarcation va prendre le cap au Nord pour y étudier les écosystèmes planctoniques de l’océan Arctique. Plus de détails.

C’est parti. Depuis dimanche 15 heures, Tara a officiellement entamé sa mission. Le voilier polaire a en effet pris le large depuis Lorient (Morbihan) en direction du pôle Nord. Pendant son expédition prévue pour durer  sept mois, la goélette océanographique va effectuer un tour complet de l’océan Arctique afin d’étudier les écosystèmes planctoniques marins. En tout, ce sont ainsi quelque 57 biologistes, marins et océanographes venus des quatre coins du monde qui vont se relayer pendant toute la durée de l’expédition pour effectuer des prélèvements. "Il s’agit de continuer l’échantillonnage qu’on a fait pendant Tara Oceans. C’est urgent car le changement climatique affecte énormément l’Arctique en ce moment, c’est probablement la région la plus touchée sur la planète. C’est aussi une région extrêmement importante du point de vue climatique, c’est un véritable poumon pour la planète, comme peut l’être la forêt amazonienne", a expliqué Chris Bowler, le coordinateur scientifique de ce vaste projet.

Publicité
Gare à la glace qui se referme Et alors que les scientifiques devraient parcourir près de 25.000 km dans les eaux glacées du pôle Nord, ils n’auront pas une minute à perdre. Il leur faudra en effet s’activer pour clore la mission avant que la glace ne se referme autour de Tara et ne les empêche ensuite de reprendre la navigation. Cette expédition dans l’Arctique devrait par ailleurs emmener les chercheurs au large de la Sibérie et du Canada. "Seuls deux voiliers de plaisance ont, jusqu'à présent, fait le tour complet de l'Arctique d'une seule traite", a de son côté précisé Romain Troublé, le secrétaire général de l’expédition, avant de prévenir : "Ce sera une navigation difficile, voire ici et là audacieuse, au milieu des plaques de glace dérivantes poussées par le vent".

La mission entamée dimanche par Tara s’inscrit dans le cadre d’une précédente expédition menée ente 2009 et 2012.   

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :