L’avion solaire suisse, Solar Impulse, a mis le cap sur New York tôt ce vendredi matin. L’engin expérimental a ainsi entamé sa grande traversée des Etats-Unis après plusieurs vols d’essai.

C’est parti ! Solar Impulse, l’avion expérimental suisse a quitté le sol californien ce vendredi matin pour voler en direction de New York. L’appareil révolutionnaire a en effet décollé de l’aérodrome de Moffett Airfield à Mountain View, après plusieurs vols d’essai réalisés depuis le mois de mars dernier. Il est piloté par les deux initiateurs de ce vaste projet : Bertrand Piccard et André Borschberg.

Cinq escales organiséesEt alors qu’il ne peut y avoir qu’un seul pilote à la fois dans cet avion écologique, celui-ci devrait effectuer sa traversée de l’Amérique en plusieurs étapes pour des raisons de sécurité. Chaque pilote sera aux commandes pendant 24 heures maximum avant d’être remplacé. Il faudra ainsi au moins trois jours à l’appareil pour parcourir la distance. La vitesse de croisière de l'avion est de 70 km/heure, à raison de 1.600 kilos en fibre de carbone avec une envergure d'ailes de 63,4 mètres équivalente à celle d'un Boeing 747.

L’arrivée est prévue pour juilletLa première étape du périple conduira Solar impulse à Phoenix dans l'Arizona (sud-ouest). L'appareil prendra ensuite la direction de Dallas-Fort Worth au Texas, puis d'Atlanta (Géorgie) ou de Nashville (Tennessee), ou encore de St Louis (Missouri). La quatrième halte amènera, quant à elle, l’avion écologique à l'aéroport de Dulles près de Washington DC à la mi-juin et enfin, à New York à l'aéroport Kennedy en juillet.

Publicité
L'avion solaire restera entre une semaine et dix jours à chaque arrêt. Le public – des écoliers et des étudiants – pourra ainsi assister au moment où l’avion se posera au sol mais également approcher l’engin et poser des questions aux pilotes et aux participants du projet..

 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :