La paralysie budgétaire qui frappe actuellement les Etats-Unis a même des conséquences sur la planète Mars. Et pour cause : le robot Curiosity a été contraint d’interrompre sa mission jusqu’à ce qu’un accord sur le budget soit trouvé au Congrès.

©AFP

A l’instar des 800 000 fonctionnaires de l’administration fédérale américaine qui sont au chômage technique à cause du shutdown qui touche actuellement les Etats-Unis, le robot Curiosity est au repos forcé depuis le 1er octobre. "Désolé mais je ne tweeterai/répondrai plus durant le shutdown. De retour dès que possible", peut-on en effet lire sur le compte Twitter de l’appareil censé explorer le sol martien. Et alors que le robot ne devrait pas reprendre sa mission tant qu’un accord ne sera pas trouvé sur le budget outre-Atlantique, le porte-parole de la Nasa a précisé que Curiosity a été "mis en mode de protection pour la sécurité du rover, mais aucune nouvelle collecte de données n’a lieu". Selon lui, le programme de la mission ne devrait pas ailleurs pas être trop retardé par cet arrêt.

Publicité
Les cimetières américains de France aussiLe président américain Barack Obama a, quant à lui, précisé que "la Nasa devrait être mise en veille presque totalement, mais les centres de contrôles des missions en cours resteront ouverts pour assurer un support aux astronautes dans la station spatiale internationale". La paralysie budgétaire  qui sévit dans le pays de l’Oncle Sam a également des conséquences sur l’Hexagone. Les cimetières américains où sont enterrés les GI de la Seconde guerre mondiale sont en effet fermés. "En raison de l'absence de financement pour son fonctionnement (paralysie du gouvernement fédéral), les cimetières et les monuments de l'ABMC (l'American Battle Monuments Commission, qui gère les 24 cimetières militaires présents dans le monde, NDLR) sont fermés temporairement",  a précisé la Commission sur son site.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :