Mardi soir, le satellite naturel de la Terre était censé apparaître en rose. Mais en réalité, elle n'est pas vraiment de cette couleur. Explications.

Mardi soir, la Lune a brillé plus intensément, c'était le phénomène de la Lune rose. Elle s'est rapprochée de Jupiter, la plus grosse planète du système solaire. Cette dernière peut d'ailleurs être visible une fois la nuit tombée. Ensemble, la Lune et Jupiter ont traversé la voûte céleste de l’est-sud-est à l’ouest-sud-ouest.

Le nom de cette Lune vient d'une fleur

La Lune rose n'est en réalité pas rose. Son nom a été donné par des tribus d'indiens d'Amérique de Nord. Il fait référence à une jolie fleur dont sa pousse marque le début du printemps dans cette région de la planète. La fleur en question est la phlox terrestre sauvage qui est aussi présente en Europe comme fleur d'ornement, a rapporté la BBC

À lire aussi Un astéroïde géant frôlera la Terre le 19 avril !

Publicité
La Lune rose a une couleur différente en fonction du lieu où l'on se trouve. Par exemple, s'il y a beaucoup de pollution et de nuages, la Lune sera orange foncé, à l'inverse, elle sera blanche et très claire, si le ciel est dégagé.

En vidéo sur le même thème Exoplanètes : et si la NASA avait découvert une “seconde Terre” ?