Les données personnelles de 800 000 clients auraient été piratées a reconnu Orange ce dimanche. Des courriers ont été envoyés aux personnes concernées. Selon l’opérateur, seuls 3% de ses clients seraient touchés.

© AFP

La fraude a visiblement eu lieu le 16 janvier dernier. Orange a reconnu ce dimanche que les données personnelles de 800 000 de ses clients internet avaient été piratées. « Orange a été la cible d’une intrusion informatique à partir de la page Mon compte de l’Espace client du site orange.fr » a expliqué l’opérateur dans son courrier envoyé aux victimes du piratage. Les noms, prénoms et adresses postales des clients auraient ainsi été dérobées. Les mots de passe, eux, n’auraient cependant pas été pas touchés.

Noms, prénoms et adresses postalesD’après Orange, environ 3% de ses clients seraient ainsi concernés par cette intrusion dans la base de données de l’opérateur, soit environ 800 000 personnes. Une attaque qui pourrait favoriser le « phising » a mis en garde le porte-parole de l’opérateur. Une pratique bien connue des pirates qui l’utilisent pour récupérer les données personnelles de leurs victimes. Le procédé est simple : celles-ci reçoivent un mail frauduleux habillé aux couleurs des banques ou des opérateurs téléphoniques, et invitant leur destinataire à fournir mots de passe, code de carte bleue et autres données confidentielles. Les services techniques ont aussitôt pris des mesures pour mettre fin à cette intrusion et Orange a déposé plainte, a indiqué son porte-parole.

Publicité
La sécurité en questionEn novembre dernier, le PDG d’Orange, Stéphane Richard, avait déjà mis l’accent sur la sécurité. Selon lui, la protection des données clients est « un sujet fondamental » qui « va devenir de plus en plus sensible ». « Parce que nous sommes un opérateur en lien permanent avez ses clients on peut leur apporter la garantie de protéger ces données personnelles » avait-il ainsi déclaré. Une question qui se pose donc à nouveau aujourd’hui.

Vidéo : piratage chez Orange, les données de 800 000 clients volées

Publicité