Afin d'étudier les astéroïdes, la Nasa envisage un programme pour les détourner. Prévue en 2019, l'opération aura pour but d'attraper l'objet avant de le mettre en orbite autour de la Lune. Le projet permettra d'envisager une solution pour éviter une collision avec la Terre.

En janvier dernier, la Nasa dévoilait son intention de placer un astéroïde en orbite lunaire. Selon le sénateur américain Bill Nelson, à la tête du sous-comité aux Sciences et à l'Espace, un calendrier et un budget sont déjà prévus pour cette mission.

Un premier investissement de 100 millions de dollarsD'après le sénateur, le président Obama affectera 100 millions de dollars à cette mission dans le budget 2014 qui sera dévoilé la semaine prochaine. La Nasa aura probablement besoin d'une ou deux rallonges d'ici là. En janvier, la mission proposée par l'institut d'études spatiales Keck devait coûter 2,6 milliards de dollars.

Une mission habitée en 2021La première étape est prévue pour 2019. A cette date, un vaisseau piloté depuis la Terre sera lancé à la rencontre d'un astéroïde de près de 550 tonnes. Le rocher sera capturé en pleine course à l'aide d'un sac géant puis la sonde activera son système de propulsion solaire afin de ralentir sa course. Ensuite, l'astéroïde pourra être remorqué en douceur jusqu'à la proximité de la Lune.

Une fois le caillou en place, une seconde mission, habitée cette fois-ci, aura lieu. Programmée pour 2021, l'expédition devrait embarquer 4 astronautes. Ces explorateurs poseront donc le pied sur l'astéroïde et y effectueront des forages pour en savoir plus sur sa composition.

Publicité
Un plan pour éviter les cataclysmesD'après Bill Nelson, le projet devrait permettre d'étudier des solutions pour dévier la course des astéroïdes de plus grandes tailles. Il y a peu, Charles Bolden, le patron de la Nasa, avertissait le Congrès Américain. Selon lui, la Terre n'est pas du tout prête à parer une collision avec une météorite de grande ampleur. Le projet du "lasso à astéroïde" semble être un premier pas pour nous éviter de connaître le funeste destin des dinosaures.

Crédit Photo: ©Rick Sternbach/Keck Institute for Space Studies

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité