Ce lundi, des scientifiques ont annoncé qu'ils avaient réussi à récupérer des fragments du météorite qui avait éclaté au dessus de la Russie vendredi dernier, causant plus d'un millier de blessés dans l'Oural. Tous les détails avec Planet.fr.

Une pluie de météorites s'est abattue vendredi dernier au-dessus de la ville de Tcheliabinsk, en Russie, et a causé plus d'un millier de blessé dans l'Oural suite à son onde de choc. Ce lundi matin, des scientifiques russes ont annoncé avoir découvert des fragments du météorite qui avait explosé.

Pourtant, dimanche, le ministère des Situations d'urgence avait déclaré qu'il arrêtait les recherches alors qu'aucun fragment n'avait encore pu être retrouvé. Cependant, lundi, l'Université de l'Oural, qui avait envoyé des scientifiques sur les lieux, a annoncé dans un communiqué que "les membres de l'expédition pour retrouver le météorite ont envoyé à Ekaterinbourg des débris qu'ils avaient retrouvés".

"Le principal fragment est dans le lac"Le communiqué précise que "selon le chef de l'expédition, le membre de l'académie des sciences Viktor Grokhovski, ce météorite relève de la classe des chondrites", un météorite pierreux, et semble constitué de fer à 10%.

Publicité
Le météorite d'une dizaine de tonnes qui a explosé vendredi devrait se faire appelé "météorite de Tcherbakoul", du nom du lac dans lequel on suppose que le fragment principal se trouve. Viktor Grokhovski a expliqué que "puisqu'on a retrouvé des débris [...], cela signifie que le principal fragment est dans le lac".

© - / CHELYABINSK REGION POLICE DEPART / AFP

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité