Le robot Curiosity a décelé la présence de molécules organiques et d’émanations régulières de méthane sur la planète Rouge.

Y aurait-il des êtres vivants sur Mars ? Tous les espoirs des scientifiques reposent sur Curiosity, le robot américain envoyé sur la planète Rouge. La Nasa a révélé mardi que le robot avait détecté des pics de méthane dans le cratère de Gale où il s’est posé en août 2012. Il s'agit d'un gaz qui sur Terre provient à 95% d’organismes vivants et peut être produit par un processus géologique. Les résultats, présentés lors de la conférence annuelle de l’American Geophysical Union à San Francisco, seront officiellement publiés dans la revue américaine Science qui paraîtra jeudi.

Des pics dix fois plus élevés

A la grande surprise des chercheurs, Curiosity a d’abord détecté au cours de sa mission de faibles niveaux de méthane provenant à la fois de la décomposition de la poussière du sol sous l’effet de la lumière du Soleil et des matériaux organiques transportés par les météorites. Des premiers résultats qui ne concordaient pas avec les attentes et les hypothèses émises par les scientifiques américains. Ensuite, le robot a mesuré des pics de méthane dix fois plus élevés à quatre reprises en l’espace de 60 jours martiens près du cratère où il se trouvait. Selon John Grotzinger, de l’Institut de Technologie de Californie et responsable scientifique de la mission Curiosity, le méthane "peut signaler la présence d’une vie microbienne passée ou actuelle". Un résultat qui reste "surprenant étant donné que ce gaz a une durée de vie d’environ 300 ans" ont expliqué lors de la conférence les scientifiques à l’origine de cette recherche. Néanmoins les taux relevés restent nettement inférieurs aux niveaux mesurés sur Terre.

Publicité
Si Curiosity avait découvert il y a un peu plus d'un an de l’eau sur Mars, il ne dispose pas des outils nécessaires pour déterminer la source du méthane. Il n'est pas non plus capable d’établir l’existence de la vie sur Mars. Mais un robot américain plus performant, prévu en 2020, pourrait apporter de précieuses réponses.

Vidéo sur le même thème : Retour sur la première année de Curiosity sur Mars !

mots-clés : Mars
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité