Une équipe de chercheurs a découvert qu’en deux milliards d’années, l’énergie produite par 200 000 galaxies était deux fois moindre.

"A partir de maintenant, l’Univers est voué au déclin, comme une vieillesse qui durerait toujours", a expliqué Simon Driver, membre du Centre internationnal de recherches radioastronomiques. Cette conclusion résulte de l’étude menée par une équipe de scientifiques du monde entier qui ont mesuré l’énergie produite par 200 000 galaxies pendant huit ans. Le résultat est sans appel : en deux milliards d’années, l’énergie produite est deux fois moindre qu’il y a deux milliards d’années. Ces mesures sont les plus précises jamais réalisées.

Pour cette étude, les spécialites ont utilisé les télescopes les plus puissants de la planète. Deux télescopes spatiaux de la NASA, un télescope spatial de l’Agence spatiale européenne et un télescope anglo-australien de Nouvelle-Galles du Sud ont été mis à contribution entre autre. 

La création d’étoile en baisse

Publicité
Rappelons qu’une partie de l’énergie présente dans l’Univers provient du Big Bang, mais une partie provient aussi de la fusion thermoculaire dans les étoiles. Les spécialistes savent depuis un moment que la production d’étoiles est en déclin. Le taux de production d’énergie diminue dans les différentes longueurs d’ondes de manière semblable.

"L’Univers s’est écroulé sur son sofa, a ramené la couverture à lui et s’apprête à dormir d’un sommeil éternel", a conclu Simon Driver.

Cette étude pourrait permettre de mieux comprendre le processus de formation des galaxies.

Vidéo sur le même thème : du côté sombre de l'Univers 

mots-clés : Univers, étoile, Déclin

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité