L’association de consommateurs l’UFC-que choisir a mis en demeure trois grands réseaux sociaux, Facebook, Twitter et Google +. Selon elle, ils ne respectent pas les données personnelles de ses utilisateurs.

L’UFC-Que choisir met en demeure les trois plus grands réseaux sociaux du monde, Facebook, Twitter et Google+. Selon l’association, aucun des trois ne respecte les donnés personnelles de ses utilisateurs. Le président de l’UFC-Que choisir a indiqué : "Nous avons adressé mercredi une lettre de mise en demeure, de presque 100 pages, à Google, Twitter et Facebook pour modifier les clauses contractuelles que nous estimons abusives et qui sont interdites par le droit français."

Le juriste de l’association a ensuite expliqué que "les trois principaux réseaux sociaux ne considèrent pas les données confiées par les internautes comme des données personnelles. Les conditions d'utilisation des services de Facebook, Twitter et Google + sont illisibles." Selon eux, ils se permettent "de collecter, manipuler, supprimer et même exploiter commercialement toutes les informations qu'elles recueillent."

Publicité
Ce qu’il va concrètement se passerL’UFC-Que choisir a posé un ultimatum aux trois gérants des réseaux sociaux, si dans les 20 jours ils n’ont reçu aucune réponse, du moins, satisfaisante, l’association portera plainte.

L'association a envoyé ses lettres aux Etats-Unis pour Google et Twitter et en Irlande pour Facebook, ces pays étant les pays résidents des responsables des données personnelles des internautes.

En attendant, sur son site internet, elle publiera très prochainement des conseils afin de protéger au mieux ses données personnelles et une pétition.  

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité