Sur cette horloge allégorique, minuit symbolise la fin de l’humanité. Depuis le 22 janvier, la grande aiguille est sur 23 heures et la petite se rapproche dangereusement des douze coups…

© Wikipédia

Il reste 3 minutes avant que l’humanité ne s’éteigne. Pas de panique (pour l’instant), ces 3 minutes sont en fait une temporalité symbolique censée représenter sur l’horloge de l’apocalypse la fin du monde en prenant en compte les dangers qui pèsent sur notre civilisation.

A lire aussi Faut-il croire à la fin du monde ?

Sur cette horloge symbolique créée par les directeurs du Bulletin des scientifiques atomistes, minuit représente le terme de notre existence, or les aiguilles indiquent 23h57, soit 3 minutes avant notre disparition.

C’est le 22 janvier que les physiciens de l’Université de Chicago ont indiqué cet état de fait ; il s’agit du pire score enregistré depuis 1953 et les tests de la bombe atomique : l’horloge indiquait alors 23h58. La période la moins "catastrophique" ayant été 1991 (soit la fin de la Guerre froide) qui indiquait alors 23h43.

Une situation mondiale plus sombre

Publicité
Pour les scientifiques, si nous sommes à trois minutes de la fin du monde, c’est parce qu’aux risques de catastrophes nucléaires, s’ajoutent à l’heure actuelle les menaces engendrées par les changements climatiques et la menace technologique. "L'accord iranien sur le nucléaire et celui de Paris sur le climat [pendant la COP21, Ndlr] sont d'importantes avancées diplomatiques, mais elles ne constituent qu'une petite partie d'une situation mondiale plus sombre, foyer de nombreuses catastrophes potentielles", expliquent les physiciens dans leur publication.

Vidéo sur le même thème : Faire croire aux gens que c'est la fin du monde 

 

Publicité