Des chercheurs américains ont découvert dans un fossile datant de l’ère du Crétacé un champignon proche de l’ergot, un parasite des plantes graminées utilisé dans la synthèse du LSD.

Des dinosaures sous l’emprise du LSD ? Aussi invraisemblable que cela puisse paraître, des dinosaures herbivores auraient bel et bien ingéré des champignons dits "hallucinogènes". C’est du moins ce que tentent de prouver des chercheurs américains de l’université d’Oregon. En effet, ces derniers ont récemment découvert en Birmanie une plante graminée vieille de 100 millions d’années, conservée dans un morceau d’ambre. À l’intérieur se trouvait également un champignon, très proche de l’ergot, un parasite des plantes graminées connu pour ses propriétés psychotropes, a rapporté BFMTV.

Une découverte scientifique majeure

"C’est une découverte importante qui va nous aider à comprendre la chronologie du développement des plantes graminées, qui sont aujourd’hui la base de la chaîne alimentaire humaine", s’est réjoui George Poinar, un expert de l’ambre à l’université d’Oregon, dans un communiqué de presse.

Pour le chercheur, il n’y a plus de doute : la découverte de l’ambre, une résine produite par les conifères qui peut emprisonner puis conserver des éléments en se fossilisant en pierre précieuse, prouve "que l’ergot a coévolué avec les graminées et est probablement aussi vieux que ces plantes". Les dinosaures auraient par conséquent "ingéré ce champignon", même si les scientifiques ignorent encore "quel effet il a pu avoir sur eux". Cette découverte a permis, et ce pour la première fois, aux chercheurs de démontrer que l’ergot est aussi vieux que les plantes graminées.

A lire aussi - États-Unis : découverte d'un nouveau dinosaure carnivore encore plus gros que le Tyrannosaure

Publicité
Ce champignon a marqué les êtres humains dès le XXe siècle de par son utilisation dans la synthèse du diéthylamide de l’acide lysergique, plus connu sous le nom de LSD. Cette drogue est principalement connue pour provoquer de violentes crises de délires, des convulsions, allant parfois jusqu'à engendrer la mort.

Vidéo sur le même thème : Un dinosaure herbivore géant découvert en Argentine