Le petit robot Philae, largué par la sonde Rosetta a bien réussi son atterrissage sur la comète Tchouri, une première dans l'histoire spatiale. 

C'est une première dans l'histoire de la conquête spatiale. Le petit robot Philae, largué ce matin par la sonde Rosetta, s'est posé sur la comète 67P/Tchourioumov-Guérassimenko dite "Tchouri". 

Publicité
Cette mission très délicate, qui s'est déroulée à 511 millions de kilomètres de la Terre, a pour objet l'étude des composants de la comète. Le robot devra fouiller le sol de Tchouri afin de l'étudier, ce qui pourrait permettre de mieux comprendre comment la vie est arrivée sur Terre. 

 En vidéo : La mission Rosetta expliquée en trois minutes 

En imagesMission Rosetta : l'atterrissage en images

Objectif 67P Churyunov-Gerasimenko

Rosetta a quitté la Terre le 2 mars 2004. Elle a atteint 67P Churyunov-Gerasimenko, plus familièrement appelée

Photo du site Agilkia prise à 30,5 kilomètres

Le site d’atterrissage se dénomme Agilkia. Il s’agit d’une ellipse de 900 mètres de long sur près de 600 de large, rapporte le Centre national d'études spatiales (CNES). Ce site a été choisi car il présente toutes les composantes nécessaires à l’examen de la comète par Philae. Il est relativement plat (pour l’atterrissage), exposé à la lumière du...

67P/T-G se trouve à plus de 700 000 000 kilomètre du Soleil

Selon 20minutes, les scientifiques espèrent que la mission pourra durer six mois. En effet, passé cette période, la comète devrait se rapprocher considérablement du Soleil, faisant fondre du même coup les composantes électroniques de Philae. Pour suivre l’atterrissage sur la comète, c’est ici.

De glace et de pousière

67P Churyunov-Gerasimenko a une température de surface avoisinant les -40 à -70 °C. La comète a une densité beaucoup plus faible que la Terre (400 kg/m3), car creuse. elle est essentiellement composée de poussière et de glace. Pour suivre l’atterrissage sur la comète, c’est ici.

28 minutes, le temps de recevoir une transmission

Compte tenu du délai de transmission entre les sondes et la Terre qui est de 28 minutes, la confirmation de la séparation de deux sondes a été faite sur les coups de 10h03. De même, sept heures séparent le largage de l’atterrissage. La confirmation de la réussite de cette étape se déroulera vers 17 heures (à un quart d’heure près). Pour suivre l’atte...

Ordre de grandeur : la comète au-dessus de Paris

Pour suivre l’atterrissage sur la comète, c’est ici.

Autres diaporamas