Nouvelle inquiétude pour la NASA.  Le robot martien va devoir réduire une nouvelle fois son activité. Cette fois-ci, ce sont les radiations provoquées par une éruption solaire qui menacent les circuits de Curiosity.

Il y a quelques jours, Curiosity avait été mis en veille le temps de régler un bug informatique. Ce problème n’est pas encore réglé qu’un nouvel ennui se profile. Des scientifiques ont détecté une éruption solaire et une importante émanation de radiations en direction de Mars. L’éruption est considérée comme "moyenne" par les scientifiques . Il s’agit tout de même d’un nuage de gaz surchauffé qui fonce à plus de trois millions de km/h vers la planète.

Qu’on se rassure, cette expulsion de plasma n’aura pas de conséquences sur la Terre quand il passera à notre hauteur. Si ce n’est des aurores boréales intensifiées dans les régions polaires.

Une activité encore réduiteLes responsables de la mission ont décidé préventivement de réduire au minimum l’activté de Curiosity. Cette mesure devrait retarder la réparation du robot et la reprise de l’exploration. "Cela arrive au mauvais moment" déplore Richard Cook, responsable du projet Curiosity à la NASA.Les radiations menacent également les satellites en orbites de Mars qui relaient les données de Curiosity. En 2003, une éruption solaire avait provoqué la panne du satellite Orbiter.

Publicité
Mars, terre hostileCuriosity doit terminer sa mission en 2014. C’est aussi l’année ou une comète risque de frapper Mars de plein fouet. Une tel évènement ravagerait la planète entière et anéantirait le peu de choses qui s’y trouvent. Le petit robot à bien du souci à se faire.

 

Pour vous donner une idée, voici ce que donne une éruption solaire : 

 

 

Curiosity: Crédit photo: © Euclid vanderKroew/Flickr

Publicité