Le Grand Prix du concours Google Science Fair a été remporté ce mardi par trois Irlandaises de 16 ans. Grâce à l'utilisation de certaines bactéries, elles pensent avoir trouvé la clé pour lutter contre la faim.

Malheureusement, la France ne sera arrivée "que" finaliste. Guillaume Rolland, l'éminent inventeur du réveil olfactif, en lice pour le Grand Prix du concours Google Science Fair a été coiffé au poteau par trois jeunes Irlandaises âgées de 16 ans, ce mardi. Ces dernières ont donc empoché une coquette bourse d'études s'élevant à 50 000 dollars. 

Le projet qui a trouvé grâce aux yeux du géant d'Internet a pour ambition de lutter contre la faim dans le monde. Et pour cause, les trois jeunes filles ont effectué des recherches sur des bactéries naturelles capables de faciliter germination et croissance des céréales (cf. vidéo ci-dessous). Et c'est notamment "une variété naturelle de rhizobiums de la famille des bactéries diazotrophes (qui ont la capacité de fixer l'azote, ndlr)", qui a attiré leur attention. 

Publicité
Réduction de la pauvreté alimentaireEt de fait, leurs expériences auraient démontré que, sur des cultures de céréales telles que le blé, l'avoine et l'orge, cette bactérie avait augmenté la capacité de germination des plants jusqu'à 50%. Le rendement céréalier se serait même accru de près de 74% pour certaines d'entres elles. Ainsi, leur découverte pourrait permettre de lutter durablement contre la pauvreté alimentaire dans le monde tout en s'ancrant dans l'agriculture responsable.

Vidéo sur le même thème : Et les gagnants du Google Science Fair sont...

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité