Curiosity continue son exploration minutieuse de la planète et les dernières analyses réalisées par le petit robot montrent que la vie sur Mars aurait bien été possible dans le passé. 

La NASA a dévoilé ce mardi les résultats des analyses menées par le robot Curiosity sur des roches martiennes. Verdict : oui, la vie sur la planète aurait été possible sur le passé. « Une question fondamentale à laquelle la mission Curiosity devait répondre était celle de savoir si Mars pourrait avoir été propice à la vie : sur la base de ce que nous savons maintenant, la réponse est affirmative » a ainsi déclaré Michael Meyer, l’un des principaux scientifiques de la mission Curiosity, lors d'une conférence de presse.

La NASA avait déjà établi par le passé que de l’eau coulait sur Mars il y a de ça plusieurs centaines de millions d’années. Si l’on ne connait pas encore la composition de cette eau, et si elle aurait permis le développement de cellules vivantes, le travail mené par Curiosity apporte de nouvelles réponses intéressantes. Le robot envoyé en exploration a en effet foré dans la roche martienne et l’analyse de ces échantillons a permis d’identifier des traces d’oxygène, de soufre, d’hydrogène, d’azote,  de phosphore et de carbone. En langage terrien, cela signifie que ce cocktail d’éléments nécessaire à l’éclosion de la vie a bien été présent sur Mars. John Grotzinger, autre scientifique de la mission Curiosisty, parle « d'un environnement bienveillant et propice à la vie ». « Si l'eau était encore présente et que vous étiez sur la planète, vous pourriez la boire » a-t-il assuré.

Publicité
Si les instruments utilisés par Curiosity ne permettent pas de détecter les traces de vie comme telle, ils fournissent de précieuses informations sur Mars et ses éventuels habitants, tant imaginés.  

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité