Des physiciens suisses sont parvenus à téléporter un photon sur une distance de 25 kilomètres. Cette expérience a été l'occasion pour eux de battre leur précédent record de 6 kilomètres qui remonte à 10 ans.

C’est un nouveau record que vient de battre une équipe de physiciens de l’Université de Genève (Unige) en Suisse. Pour la première fois au monde, ces scientifiques ont réussi à téléporter un photon, la particule constituant une onde éléctromagnétique, sur une distance de 25 kilomètres. L’équipe de physiciens a publié ses résultats dimanche 21 septembre dans la revue Nature.

"L’expérience, réalisée au sein du laboratoire du professeur Nicolas Gisin, constitue une première et pulvérise simplement l’ancien record de six kilomètres établi il y a 10 ans par la même équipe de l’Université de Genève" expliquent-ils dans leur publication.

Des photons voyageurs

Pour y parvenir, les chercheurs ont d’abord rassemblé deux photons d’une même source. L’un de ces deux photons a été propulsé le long d’une fibre optique, et l’autre a été envoyé dans un cristal. Le premier photon, se trouvant dans la fibre optique à 25 kilomètres de l'autre, a été percuté par un troisième photon. Après observation, les physiciens genevois se sont rendu compte que le troisième photon était parvenu à rejoindre le second sans que les deux photons jumeaux ne se soient jamais rencontrés.

S’il s’agit d’un exploit, nous sommes cependant loin de la téléportation quantique telle qu’on peut la voir dans l'univers de la science-fiction.

Publicité
En effet, la technologie développée à ce jour par les scientifiques suisses ne permet pas de téléporter un objet, aussi simple soit-il, et encore moins une personne. Néanmoins, les applications envisageables dans un futur proche sont nombreuses et intéressent déjà certains domaines d’activité comme les télécommunications ou le cryptage informatique. En effet, la téléportation quantique permettrait, à terme, de faire circuler des informations sans possibilité d’interception.

 Vidéo à voir sur le même thème - Le boson de Higgs pour mieux comprendre l'univers 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité