Ganymède est la plus grosse lune du système solaire avec un diamètre de plus de 5 200 kilomètres. Elle posséderait un océan d’eau salée de 100 kilomètres de profondeur.

Des informations collectées par le télescope spatial Hubble ont indiqué que Ganymède, l’une des lunes de Jupiter, posséderait un océan d’eau salée souterrain de 100 kilomètres de profondeur, rapporte L’Obs. Ces observations ont été révélées ce jeudi dans le Journal of Geophysical Research.

Lire aussi -Le télescope Hubble a repéré un smiley géant dans l’espace

Selon les scientifiques, le télescope Hubble a apporté "la meilleure preuve à ce jour de l’existence d’un océan souterrain d’eau salée sur Ganymède". L’océan, dix fois plus profond que les étendues d’eau de la Terre, se trouverait sous une croûte de 150 kilomètres constituée essentiellement de glace. "Nous pensons que dans un lointain passé cet océan a même pu communiquer avec la surface", a estimé Jim Green, le directeur de la division science planétaire de la NASA. Il contiendrait davantage d’eau qu’il y en a sur la surface de la planète bleue.

La sonde spatiale Galilée a observé Jupiter et ses lunes durant huit ans et effectué six survols de Ganymède. La sonde avait repéré un champ magnétique en 2002 qui indiquait l’hypothèse de la présence d’un océan. Désormais, les nouvelles données apportées par Hubble confirment l’existence d’une telle étendue d’eau.

Publicité
Ganymède est la plus grosse lune du système solaire et se trouve à plus de 500 millions de kilomètres de la planète Terre. La présence d’un océan liquide sous une couche de glace avait déjà été prouvée sur une autre lune de Jupiter baptisée Europe. Cette dernière est l’un des endroits du système solaire où il y a la plus grande probabilité de trouver la vie, selon Robert Pappalardo, un responsable scientifique au jet Propulsion Laboratory (JPL) de la NASA.

Vidéo sur le même thème : Présentation de Hubble