Une planète située à plus centaines d’années lumières de notre système solaire a été découverte. Outre sa taille gigantesque, son existence même est questionnée par son indépendance de nombre des règles astronomiques établies. 

Une planète, autrement plus large que la notre, à savoir onze fois plus que Jupiter - elle-même 1300 fois supérieure en volume à la Terre -, a été découverte par une équipe de chercheurs. Située à plus de 300 années lumière de notre planète, cette exoplanète supermassive du nom de HD 106906-b fascine pour plusieurs raisons.

En effet, celle-ci ferait partie d’un système solaire des plus inédits, puisque celui-ci ne serait constitué que de deux astres : elle-même et son étoile mère. Plus surprenant encore : l’immensité de son orbite, de l’ordre de 97 milliards de kilomètres, qui va à l’encontre même de des préceptes le plus communément employés pour concevoir la formation d’un système solaire.

Publicité
Vanessa Bailey, auteure de l’étude, doctorante au département d’astronomie de l’university d’Arizona, explique : "Un système binaire peut être formé lorsque deux nuages de gaz voisins explosent plus ou moins indépendamment pour former des étoiles, et lorsque ces étoiles sont suffisamment proches les unes des autres pour exercer une attraction mutuelle et les réunir au sein d'une même orbite". L’astre ferait donc partie d’un système solaire binaire des plus inédits, faisant mentir nombreuses des règles établies. Découverte au Chili par le télescope Magellan, cette exoplanète, dont l’existence même est un mystère, est déjà sujette à des expertises approfondies afin d’en comprendre le fonctionnement.

 

Dans le même sujet : quel bruit font les planètes dans l'espace ? Découvrez-le en images ! 

Publicité