Des chercheurs ont enregistré des sons provenant de l’univers en temps réel. Même si c’est la seconde fois qu’un tel évènement se produit, leurs origines restent encore un mystère.

Est-ce un signe venu des confins de l’espace ? Au début du mois, des sons provenant de quelque part dans l’univers ont été captés par deux chercheurs du Harvard-Smithsonian Center for Astrophysics.

Peter Williams et Edo Berger ont établi que la salve de signaux radio enregistrée était une rémanence originaire du noyau d’une galaxie lointaine, rapporte Paris Match en citant un communiqué.

Autrement dit, ces bruits, appelés "sursauts radio rapides" ne seraient pas terrestres et proviendraient du noyau d’une galaxie, qui rejetterait des jets de matière à cause d’un trou noir qui l’alimenterait.

A lire aussi- A lire aussi- Des femmes affirment avoir eu des enfants… avec des extraterrestres !

Des sons produits près de 10 000 fois par jour

D’après une étude réalisée en 2014 par l’observatoire d’Arecibo (Porto-Rico), ces sons, entendus pour la première fois en 2007, se produisent près de 10 000 fois par jour. En février dernier déjà, une équipe d’astronomes a annoncé avoir enregistré ce genre de signaux sonores.

La fiabilité de l’annonce avait vite été remise en cause par la communauté scientifique car il est en général très difficile de faire ce genre de captation, rapporte Paris Match. 

Publicité
"En ce moment, la science des sursauts radio rapide est au même stade que les explosions de rayons gamma il y a 30 ans. Nous avons vu ces choses apparaître et disparaitre, mais nous ne savions pas où ils étaient et la cause de leur formation. Maintenant nous avons des preuves solides pour vérifier leur origine. Avec plus de données et plus de chance, j’espère que nous allons finalement résoudre le mystère des sursauts radio rapide également", a déclaré Peter Williams, l’un des chercheurs.  

Vidéo sur le même thème : Un citoyen nous prévient de l'invasion extraterrestre de 2014 

Publicité