Actualités
Publicité

Des chercheurs ont trouvé le mot de passe parfait

Réagissez ! - 1 commentaire

Des chercheurs de l'Université de Stanford ont mis au point un système pour ancrer dans l'inconscient de leurs cobayes un mot de passe impossible à pirater.

Publicité

Les informaticiens de Planet.fr vous le confirmeraient : les mots de passe que nous choisissons sont bien souvent trop simples. Un jeu d'enfant pour les hackers et les pirates de tous poils qui se font une joie de pirater votre messagerie ou votre compte Facebook. Face à cet épineux problème, des scientifiques de l'Université de Stanford ont cherché la solution : un mot de passe parfait. La revue scientifique Popular Science rapporte que le stratagème consisterait à inscrire la combinaison de caractères dans l'inconscient des internautes.

Alors que, selon le recensement de  la société Deloitte, 79% des utilisateurs utilisent les 500 mots de passe les plus courants, les scientifiques de Stanford ont mené une étude  en faisant participer des cobayes à un jeu sur ordinateur. Pendant quarante-cinq minutes, ils étaient amenés à taper une centaine de fois une séquence aléatoire de 30 lettres. Cette répétition intensive a abouti à encrer dans l'inconscient la séquence ainsi choisie. Par la suite, chaque joueur était capable de reproduire exactement la séquence, sans pour autant connaitre les caractères dont elle était composée.

Alors, simple tour de passe de passe, ou votre mot de passe vaut-il une séance chez le psy ? Une chose est sûre, avec du temps et de la bonne volonté ce sont les hackers qui seront dans l'impasse.
 

Je souscris à la newsletter planet À la Une

Voir un exemple
Publicité

Ailleurs sur le web

Publicité

Pour commenter cet article, veuillez vous inscrire ou vous connecter avec votre compte Planet

1 commentaire

Récréation de MYRRZINN : Ce

Portrait de MYRRZINN

MYRRZINN

 Récréation de MYRRZINN :

 

Ce mot de passe est tellement parfait qu'il est impossible pour les utilisateurs de s'en souvenir consciemment.

Géniale l'idée ! Les personnes atteintes de troubles de la mémoire vont tout de même pouvoir accèder à leur compte Facebook en toute sécurité en se demandant tout de même pourquoi et dans quel but ils visitent ce site.

Un gros progrès pour le handicap. Un prix Nobel à la clé ? 

Votez pour ce commentaire: