À 110 années-lumière de la Terre, une étoile a été récemment identifiée par des astronomes comme étant un frère de notre Soleil. Cette étoile est probablement née dans la même nébuleuse de gaz et de poussière que notre astre solaire, voici plus de 4,5 milliards d’années.

Les étoiles naissent au sein des nurseries stellaires et cela inclut aussi le Soleil ! Une équipe d’astronomes de l’Université du Texas à Austin a identifié un frère du Soleil probablement né à partir du même nuage de gaz et de poussière qui a donné naissance à notre astre solaire, il y a plus de 4,5 milliards d’années.  Baptisée HD 162826, l’étoile est située à 110 années-lumière de nous et possède une masse supérieure de 15% à celle de notre Soleil. Ces travaux seront publiés le 1er juin dans la revue scientifique The Astrophysical Journal, rapporte le Time.

L’étoile HD 162826 était déjà connue des astronomes, c’est son lien de parenté qui est une nouveauté. Elle faisait partie d’un panel de 30 étoiles potentiellement liées au Soleil, scrupuleusement observées par les chercheurs à l'aide du télescope Harlan J. Smith de l'observatoire McDonald à Fort Davis, aux Etats-Unis. Plusieurs critères ont été retenus dont la composition chimique, l’orbite et leur position par rapport au centre de la Voie Lactée. L’équipe d’astronomes menée par Ivan Ramirez est parvenue à la conclusion que, parmi toutes ces étoiles, HD 162826 était l'un des "frères" perdus du Soleil.

> Lire aussi : Espace : découvrez le Soleil et ses milles couleurs

Sur les traces de vie extraterrestres ?

Mais là où cette découverte est très intéressante c’est qu’en plus de permettre de mieux comprendre comment notre propre Soleil s’est formé, elle ouvre de nouvelles possibilités d’étude sur une éventuelle vie extraterrestre. Ivan Ramirez explique à The Atlantic "qu’il est possible que ces étoiles issues de la même nébuleuse de gaz et de poussière que notre Soleil accueillent des planètes abritant la vie". En effet, lorsque le Soleil et ses "frères" se formaient, des fragments rocheux portant potentiellement en leur sein des ingrédients nécessaires à la vie pourraient avoir voyagé d'une étoile à l'autre. Dès lors, pourquoi ne pas imaginer que certains ingrédients nécessaires à la vie, ayant notamment permis la création de la Terre, se soient répandu au sein de ces autres étoiles nées avec le Soleil.

Publicité
HD 162826 n’est pas visible à l’œil nu, mais une lunette astronomique bon marché suffit à l’observer près de Véga l’étoile la plus brillante de la constellation de la Lyre, qui se situe près du frère de notre Soleil.

Voir vidéo sur le même thème : Une nouvelle vidéo d'éruption solaire filmé par la NASA

Publicité