Des paléontologues ont récemment découvert de nombreux fossiles d’un des premiers poissons ayant existé. Ils ont ainsi pu en reconstituer l’apparence.

©Capture d'écran Twitter

De nombreux fossiles de Metaspriggina walcotti ont été récemment retrouvés en Amérique du nord. Il s'agit de l'un des plus anciens poissons connus. Selon les scientifiques, il aurait vécu à la période du Cambrien, il y a 505 millions d’années.

Une découverte qui permet enfin de se représenter le poisson

Jusqu’à présent, seuls deux fossiles avaient été trouvés, rapporte Science et Avenir. Toutefois, ceux-ci n’étaient que partiels et ne permettaient pas une étude approfondie de l’animal. Désormais, la découverte de fossiles en meilleur état permet aux chercheurs d’étudier plus à fond l’évolution des premiers vertébrés et notamment le phénomène de l’apparition de la mâchoire.

C’est lors d’une expédition menée par le Musée royal d’Ontario que les paléontologues ont trouvé une centaine de fossiles de Metaspriggina walcotti. La découverte a eu lieu dans les schistes de Burgess (Canada) et dans l’Est des Etats-Unis.

Cette trouvaille permet désormais aux paléontologues d’étudier de manière bien plus précise le poisson. Les scientifiques ont notamment pu observer les arcs branchiaux du poisson. Les Metasprigginas étaient ainsi dotés d’arc branchiaux organisés par paires, la paire antérieure étant plus épaisse que l’autre. C’est cette organisation qui annonçait la première étape d’une transformation qui a conduit à l’apparition de la mâchoire.

Publicité
Décrits dans la revue Nature, relayée par Science et Avenir, les Metasprigginas mesuraient environ 60 mm. Selon les spécialistes, les muscles de ces poissons indiquent qu’ils étaient des nageurs très actifs, se déplaçant à la manière d’une truite.

Vidéo sur le même thème : Metaspriggina walcotti, l'un des plus anciens poissons ayant existé

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité