Le robot d’exploration de la planète Mars a cessé de transmettre ses informations. Selon la NASA, cette avarie est un simple bug informatique.

Publicité
 
Depuis le 27 février, le robot Curiosity est en veilleuse. Les ingénieurs de la NASA ont été forcés de prendre cette mesure afin de préserver les systèmes informatiques. Le bug aurait été causé par des radiations cosmiques.
 
En veilleuse, le temps des réparations
 
La NASA se veut rassurante sur le sort de Curiosity. Ses ingénieurs devraient être en mesure de régler à distance ce problème purement informatique dans les prochains jours. Le robot dispose de deux ordinateurs principaux (A et B). L’ordinateur A a été  mise en veille le temps des réparations. Curiosity est donc toujours opérationnel et en contact avec la Terre. La mise en veille n’est qu’une mesure de précaution.
 
D’énormes enjeux scientifiques et financiers
 
Arrivé sur Mars en août 2012, Curiosity avait fait sensation en faisant parvenir sur Terre des images en haute définition de la planète rouge, une première. La mission, programmée pour durer 2 ans, a pour but de déterminer si Mars a pu accueillir des formes de vie microscopiques. 
Une étape cruciale venait d’être franchie. Le 20 Février dernier, Curiosity avait exécuté son premier forage dans le sol martien. L’échantillon doit être analysé par le mini-laboratoire intégré au robot avant l’envoi des résultats sur Terre.  
Curiosity est le plus gros robot envoyé sur Mars : 900 kilos de matériel de pointe pour analyser les moindres aspects de la planète. Le coût total de la mission est évalué à 2,5 milliards de dollars.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité