Des scientifiques pensent avoir identifié le plus grand cratère jamais observé, dans le centre de l’Australie. Il aurait été formé par l’impact d’une météorite il y a plusieurs centaines de millions d’années.

Ce cratère a disparu de la surface de la Terre depuis bien longtemps. Enterré dans les profondeurs de la croûte terrestre, il a néanmoins laissé quelques "empreintes" derrière lui. Et pour cause : des géophysiciens ont découvert deux fragments du cratère, au centre de l’Australie. Leurs travaux, publiés lundi dans la revue européenne Tectonophysics, démontrent qu’il se serait formé par l’impact d’une imposante météorite il y a plusieurs centaines de millions d’années. D’une envergure de 400 kilomètres de diamètre, il s’agit du plus grand cratère jamais observé.

À lire aussi - Impressionnant : une météorite a traversé le ciel alsacien !

Les chercheurs expliquent ainsi que la météroïte s’est brisée en deux morceaux peu avant de frapper le sol. "Les deux astéroïdes devaient avoir chacun un diamètre de plus de dix kilomètres et leur impact a dû provoquer l’extinction de nombreuses espèces sur la planète à cette époque-là", a indiqué Andrew Glikson, du département d’Archéologie et d’Anthropologie de l’Université Nationale australienne.

Une répercussion sur l'évolution de la Terre

La zone d’impact a été découverte tandis que les chercheurs effectuaient des forages dans le cadre d’une recherche géo-thermale dans une région adjacente au sud de l’Australie, au Queensland et aux Territoires du Nord. Certains légumes, dont des carottes, contenaient notamment des traces de roches vitrifiées par les températures extrêmes engendrées par la violence de l’impact. Deux énormes dômes, riches en fer et en magnésium, se seraient ensuite formés dans les profondeurs de la croûte terrestre. Des caractéristiques que l’on retrouve dans la composition du manteau terrestre, situé entre le noyau et la croûte, comme le souligne le Huffington Post. Pour Andrew Glikson, une telle zone pourrait "avoir joué un rôle beaucoup plus important dans l’évolution de la Terre".

Une datation incertaine

Publicité
La datation exacte de cet événement reste pour l’heure incertaine. Les scientifiques estiment tout de même que les roches présentes autour du cratère dateraient de 300 à 600 millions d’années. Il n’y a cependant aucune indication géologique de cet impact, contrairement à ce qui avait été observé pour l’astéroïde ayant frappé la région du Golfe du Mexique et entraîné l’extinction des dinosaures il y a 66 millions d’années. "C’est un mystère car nous ne pouvons pas trouver une extinction animale qui corresponde à cette double collision", a confié l’archéologue avant de poursuivre: "cela laisse penser que l’impact pourrait être plus ancien".

À lire aussi - Multiplication inquiétante de cratères en Sibérie

Vidéo sur le même thème : l'apparition d'un mystérieux cratère en Sibérie