La NASA et l'Agence spatiale européenne ont élaboré un plan pour dévier la trajectoire d'un éventuel astéroïde en direction de la Terre.

Armageddon. L'Agence spatiale européenne et l'Administration nationale de l'aéronautique et de l'espace (NASA) travaillent de concert pour prévenir le scénario catastrophe d'un astéroïde venant percuter le globe terrestre. D'après Sciences et Avenir qui rapporte l'information, plusieurs agences étudient une solution en particulier : lancer un impacteur sur le gigantesque rocher pour le détourner de sa trajectoire. Des tests seront réalisés dès 2019.

A lire aussi - Un astéroïde de la taille d'une montagne menace-t-il la Terre ?

Scénario catastrophe

"Que se passerait-il si demain un astéroïde semblable à celui qui a entraîné l'extinction des dinosaures il y a 65 millions d'années était détecté sur une trajectoire l'amenant à percuter la Terre dans quelques mois ?", se demande Sciences et Avenir. Réponse : "On ne pourrait pas y faire grand chose".

Un problème auquel plusieurs solutions dignes de science-fiction ont été apportées. Poser des explosifs à même l'astéroïde, attirer ce dernier grâce à la gravité générée par un énorme satellite à proximité ou encore doter le caillou d'une voile solaire... Rien de concluant. Pour ne pas rester impuissantes face à cette éventualité, plusieurs agences spatiales ont entrepris des recherches sur la solution la plus vraisemblable : envoyer un impacteur sur l'astéroïde dans l'espoir de dévier son voyage.

A lire aussi - Espace : l'étrange disparition de l'astéroïde qui devait frôler la Terre

Nom de code : AIDA

Publicité
Pour évaluer la faisabilité d'une telle mesure, les agences spatiales ont créé le projet AIDA (Asteroïd Impact and Deflection Assessment). En août 2019, une première sonde sera lancée. Elle filmera et mesurera la trajectoire d'un astéroïde. Deux ans plus tard, une seconde sonde sera envoyée. Elle servira d'impacteur. En octobre 2022, à 6km/s (presque 22 000 km/h), elle entrera en collision avec la lune gravitant autour de l'astéroïde 65803 Didymos. Ce test permettra de savoir s'il est possible de dévier un danger pareil, au cas où le scénario d'"Armageddon" devenait réalité.

Vidéo sur le même thème - Le projet de capture d'un astéroïde de la NASA