Les scientifiques de l’Agence spatiale européenne se réunissent cette semaine en Italie après l’identification de 500 astéroïdes potentiellement menaçants pour la Terre.

La conférence sur la défense planétaire, qui se tient cette semaine près de Rome en Italie, rassemble les experts de l’Agence spatiale européenne (ESA). Ces derniers ont identifié environs 500 astéroïdes qui pourraient menacer la Terre. "Nous suivons leurs trajectoires, nous essayons de prévoir ce qu’elles pourraient être et si elles représentent éventuellement un risque", a expliqué Detlef Koschny, chef du secteur des objets proches de la Terre (NEO), à l’ESA.

A lire aussi - Un astéroïde frôle la Terre

Quand la réalité rejoint le cinéma

Les scientifiques planchent sur les solutions qui pourraient éviter des scénarios catastrophes. En cas de danger réel, il existe deux possibilités selon le Detlef Koschny. La première revient à provoquer un "accident de circulation cosmique" : "imaginez un véhicule, qui est l’astéroïde, puis un autre véhicule, qui est notre outil, qui le tamponne et le repousse de sa trajectoire. A force de le repousser petit à petit, on parviendrait probablement à le dévier de la Terre", a ajouté le scientifique.

Publicité
La seconde possibilité pour éviter une collision entre la Terre et un astéroïde est de détruire celui-ci "à l’aide d’une explosion nucléaire". Mais problème, depuis une expérience menée par les Américains, il a été déterminé qu’il était impossible de toucher des objets d’un diamètre supérieur à 100 mètres. "Nous allons probablement vers des satellites autoguidés par une caméra, car nous n’aurions pas le temps de les diriger depuis la Terre", a indiqué Detlef Koschny. Cette solution fait écho au film Armageddon, dans lequel Bruce Willis détruit un astéroïde menaçant la Terre. Le coprésident de la conférence sur la défense planétaire avertit toutefois "que c’est plus simple quand c’est Bruce Willis".

Vidéo sur le même thème : Planète Terre : les dangers viennent-ils du ciel ?