International
Le météorite surnommée Tcheliabinsk qui s’est désintégrée en février dernier au dessus de la Russie avait déjà frôlé le soleil ou un autre corps céleste avant de venir s’écraser sur Terre.  
Publicité