Vidéos à la une
Le père de Tarek Belgacem, abattu devant le commissariat du quartier de la Goutte d'Or à Paris, le 7 janvier dernier, veut des explications de la part de la justice française. Il a déclaré à BFMTV vouloir "discuter avec la justice française, avec les policiers qui ont tué" son fils. "Je veux la vérité, plus que la vérité. Il y a quelque chose qui cloche, trop de témoins me disent que mon fils n'a rien fait", a confié l'homme. Le père de Tarek Belgacem a décidé de porter plainte contre X pour homicide volontaire.
Société
La famille de Tarek Belgacem, l’assaillant abattu par des policiers alors qu’il tentait de les agresser à Barbès (Paris), a décidé de porter plainte pour homicide volontaire.
Vidéos à la une
Tarek Belgacem a été abattu par la police, ce jeudi, devant un commissariat du quartier de la Goutte d'or à Paris. La famille du jeune homme a du mal à croire qu'il ait tenté d'attaquer des policiers avec un hachoir de boucher et muni d'un dispositif explosif factice avec une revendication jihadiste. BFMTV a pu rencontrer son cousin et contacter son père qui ont fait part de leur doute. "L'histoire de couteau, c'est juste pour rattraper une erreur de policier. J'ai vu des témoignages de personnes qui disent qu'il n'a rien dit, qu'il n'a pas prononcé 'Allah Akbar'. Moi, je demande la réalité, qu'on diffuse les vidéos avant le tir", avance le cousin de Tarak Belgacem, Hamed Belgacem.
Publicité