Revue du web
Avec Atlantico
C’est l’Allemagne qui a effectivement perdu les élections américaines. Pendant que les aristocrates français en restent à leurs mimiques déconfites de mondains sidérés, les Allemands ont un peu de souci à se faire : ils sont les grands perdants de l’élection de Trump aux Etats-Unis.
Publicité